Collectif des féministes pour l'égalité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Collectif des féministes pour l'Égalité (CFPE) est une association née de la pétition « Un voile sur les discriminations » parue dans Le Monde du 17 décembre 2003 dans le cadre de la mobilisation contre l'exclusion de jeunes filles voilées de l'école en 2003-2004[1].

Constitué de femmes - musulmanes et non-musulmanes, portant ou non le foulard -, il agit pour défendre le droit des femmes sans tomber dans l'erreur (selon elles) qui réduit le port du foulard à un signe d'acceptation de l'oppression des femmes. Le collectif publie un blogue ainsi qu'un bulletin Inch'allah l'Egalité. Il a été accueilli avec hostilité par une bonne partie des organisations féministes établies[réf. nécessaire].

Signataires de la pétition[modifier | modifier le code]

Dirigeantes[modifier | modifier le code]

  • Christine Delphy a été la première présidente du Collectif, avec Zahra Ali comme vice-présidente de l’association.
  • Marie-Laure Bousquet est devenue la deuxième présidente, avec Ismahane Chouder comme vice-présidente (puis membre du collectif « Une école pour tou-te-s », et coateure d'ouvrages collectifs Le Livre noir de la condition des femmes, XO Éditions, 2006, et Les filles voilées parlent avec Malika Latrèche & Pierre Tevanian, La Fabrique, Paris, 2008).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Un voile sur les discriminations »
  2. fille de Frantz Fanon, épouse de Bernard Mendès France, fils de Pierre Mendès France

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Cecilia Baeza et Christelle Hamel, « L'expérience inédite et dérangeante du Collectif des féministes pour l'égalité  », Nouvelles Questions Féministes, Vol. 25, No. 3, Sexisme, racisme, et postcolonialisme (2006), pp. 150-123

Liens externes[modifier | modifier le code]