Collectif des féministes pour l'égalité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Collectif des féministes pour l'Égalité (CFPE) est une association née de la pétition "Un voile sur les discriminations" parue dans Le Monde du 17 décembre 2003 dans le cadre de la mobilisation contre l'exclusion de jeunes filles voilées de l'école en 2003-2004[1].

Constitué de femmes - musulmanes et non-musulmanes, portant ou non le foulard -, il agit pour défendre le droit des femmes sans tomber dans l'erreur (selon elles) qui réduit le port du foulard à un signe d'acceptation de l'oppression des femmes. Le collectif publie un blog ainsi qu'un bulletin Inch'allah l'Egalité. Il a été accueilli avec hostilité par une bonne partie des organisations féministes établies[réf. nécessaire].

Signataires de la pétition[modifier | modifier le code]

Dirigeantes[modifier | modifier le code]

  • Christine Delphy a été la première présidente du Collectif, avec Zahra Ali comme vice-présidente de l’association.
  • Marie-Laure Bousquet est devenue la deuxième présidente, avec Ismahane Chouder comme vice-présidente (puis membre du collectif « Une école pour tou-te-s », et coateure d'ouvrages collectifs Le Livre noir de la condition des femmes, XO Éditions, 2006, et Les filles voilées parlent avec Malika Latrèche & Pierre Tevanian, La Fabrique, Paris, 2008).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Un voile sur les discriminations »
  2. fille de Frantz Fanon, épouse de Bernard Mendès France, fils de Pierre Mendès France

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Cecilia Baeza et Christelle Hamel, « L'expérience inédite et dérangeante du Collectif des féministes pour l'égalité  », Nouvelles Questions Féministes, Vol. 25, No. 3, Sexisme, racisme, et postcolonialisme (2006), pp. 150-123

Liens externes[modifier | modifier le code]