Collecte pneumatique des déchets

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La collecte pneumatique des déchets est, dans le cadre général de la gestion des déchets, un type de système de collecte des déchets utilisant un réseau pneumatique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Le principe de la collecte pneumatique des déchets repose sur la mise à disposition des générateurs et détenteurs de déchets d'un réseau de collecte, aspirant par dépression les déchets qui y sont versés. Ils sont alors collectés en un point centralisateur, puis expédiés vers les filières de gestion des déchets.

Le fonctionnement d'un réseau de collecte pneumatique des déchets s'articule autour de quatre organes principaux :

  • La centrale d'aspiration : il s'agit de l'organe générant la mise en dépression du réseau.
  • Les tubes : c'est le réseau assurant le transport des déchets collectés.
  • Les points de collectes : ce sont les points où sont jetés les déchets à collecter.
  • La centrale de collecte : station terminale du réseau, les déchets collectés y sont rassemblés avant d'être expédiés vers leur destination finale (décharge, centre de tri, incinérateur d'ordures ménagères, etc.)

Par rapport à la collecte classique par bennes automobiles, ce système présente l'avantage d'être disponible 24 heures sur 24 et de limiter les nuisances sonores et olfactives, il présente un coût d'investissement élevé et consomme beaucoup d'énergie pour alimenter le réseau d'aspiration[1].

Exemples[modifier | modifier le code]

.

En France[modifier | modifier le code]

Réseaux actifs
Réseau abandonné

Ailleurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ADES, « En France la collecte pneumatique des déchets c’est… tendance », sur www.ades-grenoble.org,‎ 20 octobre 2012 (consulté le 3 mars 2014).