Collatéral (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Collatéral.

Collatéral

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Le logo du film

Titre québécois Collatéral
Titre original Collateral
Réalisation Michael Mann
Scénario Stuart Beattie
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Thriller
Sortie 2004
Durée 120 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Collatéral (Collateral) est un thriller américain réalisé par Michael Mann et sorti en 2004. Tom Cruise et Jamie Foxx jouent les deux rôles principaux dans ce film qui a engrangé plus de 200 millions de dollars US de recettes dans le monde et a été nommé à plusieurs récompenses cinématographiques, notamment aux Oscars.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Après avoir déposé Annie, une procureur, qui lui a laissé sa carte de visite et avec qui le courant est bien passé, Max, un chauffeur de taxi, accepte de prendre un client, Vincent, pour cinq courses. Vincent prétend qu'il a cinq personnes à voir pour conclure un contrat immobilier dans la nuit. Mais la première de ces personnes tombe, morte, sur le toit du taxi pendant que Vincent est allé la voir. Vincent, qui se révèle en fait être un tueur à gages, décide alors de se servir de Max comme chauffeur tout au long de sa tournée. Au fil de la nuit, et alors que, parallèlement, l'inspecteur Fanning de la police de Los Angeles commence son enquête, les deux hommes vont commencer à nouer des liens bien particuliers et apprendre l'un de l'autre.

Max essaie tout d'abord de se sortir de cette situation mais, après l'intervention de Vincent qui abat des voyous qui venaient de braquer le taxi et la visite commune de Max et Vincent dans un club de jazz dont le propriétaire est en fait l'une des cibles du tueur à gages, Max se retrouve pris dans un engrenage qui le désigne comme complice, ou bouc émissaire, de Vincent et se retrouve obligé de collaborer avec lui, alors que seul Fanning semble croire à son innocence dans cette affaire.

Max et Vincent rendent visite à la mère de Max qui est à l'hôpital et Max en profite pour s'enfuir avec la mallette de Vincent. Rattrapé par le tueur à gages, il jette la mallette, qui contient les données sur les autres contrats. Vincent le force alors à se faire passer pour lui auprès du délégué local de ses commanditaires. La scène se déroule dans un lounge bar de la communauté chicano. Contre toute attente, Max réussit à bluffer Felix, le délégué, et Vincent peut poursuivre sa mission. L'avant-dernier contrat de Vincent conduit le duo dans une boîte de nuit de la communauté coréenne où Fanning et des agents du FBI tentent de les arrêter. Après une fusillade sanglante, Vincent abat sa cible et ensuite Fanning au moment où le policier tentait de mettre Max à l'abri. Max et Vincent s'enfuient en taxi et règlent verbalement leurs comptes.

Après avoir provoqué volontairement un accident avec son taxi pour essayer de se débarrasser de Vincent, Max s'aperçoit que la dernière cible de Vincent est en fait la procureur Annie. Il fait alors tout son possible pour la prévenir et essayer de la sauver. Il arrache de force une arme à un officier de police et court à la poursuite de Vincent, arrivant à le blesser légèrement. Max et Annie s'enfuient en prenant le métro où ils sont rejoints par Vincent. Ils se tirent l'un sur l'autre et Max blesse mortellement Vincent, sauvant ainsi la procureur du contrat qui avait été mis sur sa tête.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Stuart Beattie a écrit la première version du scénario de Collateral alors qu'il était encore étudiant à l'université d'État de l'Oregon. La société de production DreamWorks SKG en achète les droits plusieurs années plus tard et Mimi Leder puis Janusz Kaminski sont pressentis pour réaliser le film mais le développement du projet traîne en longueur. Russell Crowe est ensuite intéressé pour jouer le rôle de Vincent et Michael Mann, qui a déjà dirigé l'acteur dans Révélations, rejoint alors à son tour le projet. Mais Crowe, lassé par les retards successifs de la production, quitte le projet en juin 2003 et Mann propose alors le rôle de Vincent à Tom Cruise[2]. Adam Sandler est approché pour jouer le rôle de Max[3] mais les négociations n'aboutissent pas et c'est Jamie Foxx qui est engagé. Frank Darabont aide Beattie à peaufiner le scénario, dont l'action se passe alors à New York avant que Mann ne la déplace à Los Angeles[2]. Val Kilmer doit interpréter le détective Fanning mais doit y renoncer en septembre 2003, un peu avant le début du tournage, en raison de son engagement sur Alexandre, et est remplacé par Mark Ruffalo[4]. Mann, qui a toujours voulu diriger un polar se déroulant à Los Angeles sur une seule nuit, tourne la moitié du film avec une caméra numérique, notamment pour les extérieurs[2].

Bande originale[modifier | modifier le code]

Titres de la bande originale
No Titre Auteurs Durée
1. Briefcase Tom Rothrock 2:07
2. The Seed The Roots, Cody Chesnutt 4:13
3. Hands of Time Groove Armada 4:19
4. Guero Canelo Calexico 3:00
5. Rollin' Crumblin Tom Rothrock 2:21
6. Max Steals Briefcase James Newton Howard 1:48
7. Destino De Abril Green Car Motel 5:15
8. Shadow on the Sun Audioslave 5:43
9. Island Limos James Newton Howard 1:33
10. Spanish Key Miles Davis 2:25
11. Air Klazz Brothers & Cuba Percussion 5:46
12. Ready Steady Go (Korean Style) Paul Oakenfold 4:48
13. Car Crash Antonio Pinto 2:19
14. Vincent Hops Train James Newton Howard 2:02
15. Finale James Newton Howard 2:18
16. Requiem Antonio Pinto 1:56
51:53

Accueil[modifier | modifier le code]

Box Office[modifier | modifier le code]

Le film a été un important succès commercial, rapportant au total plus de 217 millions de dollars dans le monde entier (dont 101 millions aux États-Unis)[1]. Le film a attiré dans les salles 1 410 917 personnes en France, 287 480 en Belgique, 287 360 au Québec et 188 393 en Suisse[5].

Box-office mondial par pays du film Collatéral (par ordre décroissant)
Pays Box-office Pays Box-office Pays Box-office
Drapeau des États-Unis États-Unis 101 005 703 $ Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 2 663 976 $ Drapeau de l'Autriche Autriche 995 092 $
Drapeau du Japon Japon 19 336 631 $ Drapeau de la Belgique Belgique 2 251 519 $ Drapeau de la Norvège Norvège 945 989 $
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 15 364 828 $ Drapeau de la Suisse Suisse 2 205 855 $ Drapeau de l’Argentine Argentine 825 953 $
Drapeau de la France France 11 488 932 $ Drapeau du Brésil Brésil 2 092 556 $ Drapeau du Danemark Danemark 795 561 $
Drapeau de l'Italie Italie 9 049 219 $ Drapeau de la Suède Suède 1 967 591 $ Drapeau d’Israël Israël 793 132 $
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 7 034 477 $ Drapeau de la Russie Russie 1 493 437 $ Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud 791 063 $
Drapeau de l'Espagne Espagne 6 936 400 $ Drapeau de la Grèce Grèce 1 478 393 $ Drapeau de la Finlande Finlande 766 882 $
Drapeau de l'Australie Australie 6 094 553 $ Drapeau du Portugal Portugal 1 264 479 $ Drapeau de Hong Kong Hong Kong 738 443 $
Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud 4 371 212 $ Drapeau de la République de Chine Taïwan 1 213 018 $ Drapeau de la Pologne Pologne 658 023 $
Drapeau du Mexique Mexique 4 219 147 $ Drapeau de la Turquie Turquie 1 156 591 $ Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 657 678 $

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Le film a reçu de très bonnes critiques, recueillant 86 % de critiques favorables, avec un score moyen de 7,4/10 et sur la base de 223 critiques collectées, sur le site internet Rotten Tomatoes[6]. Il obtient également sur le site Metacritic une note de 71/100 sur la base de 41 critiques[7].

En France, les critiques sont également très majoritairement positives (4,4 étoiles sur 5 dans la revue de presse d'AlloCiné[8]), Le Figaroscope évoque l'une des meilleures interprétations de Tom Cruise dans un « thriller nocturne magistralement mis en scène par Michael Mann », Le Parisien rend hommage à Michael Mann, l'appelant « le maître du thriller américain », Positif évoque une invitation « à la rêverie en une suite de plans très courts, entre lyrisme et abstraction », Le Nouvel Observateur « un film passionnant » et une interprétation magistrale des deux acteurs principaux et Première un « polar nocturne hyperréaliste ». Seul Libération délivre une critique négative, comparant le film à une rencontre entre L'Emmerdeur et Terminator sans aucun humour.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sauf mention contraire, cette liste provient d'informations de l'Internet Movie Database[9].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Collateral sur Box Office Mojo
  2. a, b et c (en) Joe Valdez, « Collateral », sur The Distracted Globe (consulté le 10 juin 2012)
  3. (en) « Adam Sandler to join Collateral? », sur movieweb.com (consulté le 10 juin 2012)
  4. (en) « Kilmer Exits Collateral », sur contactmusic.com (consulté le 10 juin 2012)
  5. Collateral sur la base de données Lumière
  6. Collateral sur Rotten Tomatoes
  7. Collateral sur Metacritic
  8. Revue de presse de Collateral sur AlloCiné
  9. Liste des distinctions sur IMDb

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :