Collège des Grassins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ancien collège, au no 12, rue Laplace.

Le collège des Grassins est un collège de l'ancienne université de Paris.

Le collège des Grassins sur la montagne Sainte-Geneviève, à Paris fut fondé en 1569 par Pierre Grassin, sieur d'Ablon, conseiller au parlement par testament. Situé dans l'actuelle rue Laplace (anciennement rue des Amandiers), il se composait, à l'origine, d'un principal et de six grands boursiers, étudiants en théologie ayant déjà subi un examen, plus six petits boursiers d'humanités et de philosophie (artiens). Chacun des grands boursiers, suivant le vœu du premier bienfaiteur, avait à surveiller les études de deux élèves de la catégorie suivante. L'archevêque de Sens avait à nommer ces boursiers, et il devait les prendre de préférence parmi les pauvres écoliers de son diocèse. Il fallait que le principal fût docteur régent licencié, ou au moins reçu bachelier en la faculté de théologie de Paris.

Parmi les anciens étudiants du Collège des Grassins, on connaît l'écrivain Sébastien-Roch Nicolas de Chamfort. À partir de 1750, il y fit ses études comme boursier ; il remporta les premiers prix de l'Université. Il s'y montra un élève brillant et fantasque, allant jusqu'à faire une fugue au cours de laquelle il pensa s'embarquer pour l'Amérique avec un camarade, Pierre Letourneur, le futur introducteur d'Ossian en France, et partit pour le port de Cherbourg. On lui pardonna et il put terminer ses études. Il prit en entrant dans le monde le nom de « Chamfort » à la place du simple nom de Nicolas qu'il avait porté jusque-là.