Collège catholique Père-Aupiais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Collège Catholique Père Aupiais de Cotonou, au Bénin est un établissement d'enseignement secondaire privé à vocation confessionnelle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondé par l'archevêché catholique de Cotonou en 1948 sur un terrain de la zone résidentielle de Cadjehoun, il est à l'origine réservé aux garçons, pendant que le cours secondaire Notre Dame des Apôtres l'est aux filles. Il prendra au fil des années qui suivent sa création de l'importance au point de devenir le collège qui a formé la majorité des élites intellectuelles masculines des années 1960-1970. Suite au Coup d'État du 26 octobre 1972 de Mathieu Kérékou et la nationalisation des biens de l'Église, le collège est rebaptisé Collège d'Enseignement Moyen Général Aupiais (CEMG Aupiais). Il a fallu attendre le retour à la démocratie pour que le 3 janvier 1991, le Collège revienne dans le giron de l'Église tout en demeurant laïc. D'abord logé dans l'enceinte de l'Église St-Michel de Cotonou la première année (1991), la première promotion (après le retour aux mains des laïcs) a rejoint les locaux situés à Cadjèhoun. Son directeur en 1991 était un ancien de l'école, Vigan Barnabé (Docteur en philosophie). Le Collège a créé en 1991 un journal du nom de « La Petite Voie » en l'honneur de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, marraine de la promotion 1991. Sa devise d'alors (en latin) était « Ora et labora » (« Prie et travaille ») et ses couleurs emblématiques : le jaune et le vert. Le collège fête en octobre 2008 son soixantième anniversaire. Le directeur du collège depuis 2007 est le père Aimé-Frédéric HOUNZANDJI.