Collège Saint-Joseph (Chimay)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Collège Saint-Joseph.
Collège Saint-Joseph
Image illustrative de l'article Collège Saint-Joseph (Chimay)
Façade du Collège
Généralités
Création 1877
Pays Belgique
Coordonnées 50° 03′ 04″ N 4° 19′ 24″ E / 50.051063, 4.32344250° 03′ 04″ Nord 4° 19′ 24″ Est / 50.051063, 4.323442  
Adresse 75, rue de Virelles
6460 Chimay
Site internet www.ce-saint-joseph.be/
Cadre éducatif
Réseau Libre confessionnel
Pouvoir organisateur Centre d'enseignement Saint-Joseph de Chimay - ASBL
Matricule 5608800712
Population scolaire 1000
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Point carte.svg

Le Collège Saint-Joseph est un établissement d'enseignement secondaire établi à Chimay. Cette école supérieure fait partie du Centre d'Enseignement Secondaire (CES) Saint-Joseph de Chimay regroupant l'Institut Notre-Dame, l'Institut Saint-Joseph et l'école primaire Saints-Pierre-et-Paul. Sa devise est Per ardua fortis (Courageux dans la difficulté).

Contexte[modifier | modifier le code]

Il existait déjà en 1673 un « Collège Saint-Bernardin » à Chimay sur le site du couvent des Récollets. Il disparaît en 1796 et les bâtiments sont rachetés par la ville de Chimay en 1802 qui y ouvrira en 1810 un Collège communal qui deviendra plus tard un Athénée Royal[1].

En 1839, le vicaire de Chimay permit la fondation d'un établissement de sœurs de Notre-Dame dédié aux filles. Deux ans plus tard, le pensionnat Notre-Dame qui allait permettre l'éducation des jeunes filles voit le jour et perdura jusqu'en 1977. Des maisons contiguës furent, au fil des ans, achetées ou louées pour être aménagées en classes. En parallèle, les Frères des Écoles chrétiennes s'installèrent en 1837 dans un local situé près de l'ancienne église pour tenir une école de garçons. En 1859, les Frères déménagent vers la rue de la Socque dans un bâtiment gracieusement offert. En 1877, les Frères quittent Chimay et à la demande du doyen de la ville, les cours se poursuivent durant la construction du futur Collège épiscopal qui dura de 1877 à 1879.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Collège ouvre ses portes en 1877.

Le 27 mars 1878, pose de la première pierre du bâtiment principal.

En 1954, inauguration de l'aile est.

En 1955, acquisition d'une propriété annexe au Collège qui deviendra l'école agricole.

En 1963, rachat d'une maison appartenant aux religieuses de Saint-Pierre Claver pour permettre la création des ateliers de la section électro-mécanique de l'Institut Saint-Joseph.

En 1970, début de la coéducation.

En 1972, transfert de la section moyenne inférieure de l'Institut Notre-Dame.

En 1976, construction du centre sportif.

En 1977, festivités du centenaire de l'école.

En 1982, création du CES Saint-Joseph de Chimay par le regroupement du Collège avec l'Institut Notre-Dame et l'Institut Saint-Joseph.

En 1993, construction des nouvelles classes de 1re secondaire.

En 1996, construction des nouvelles classes de 2e et 3e secondaire.

En 2003, construction de 7 classes et d'un hall pour l'option mécanique automobile.

En 2005, construction des nouveaux ateliers pour remplacer ceux qui avaient brûlé quelques années auparavant.

En 2009, l'école remporte le Prix belge de l'Énergie et de l'Environnement 2009 pour son projet http://www.erecole.be

Aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Les 3 orientations d'enseignement (général, technique et professionnel) en communauté française sont présents au collège. Chaque année, les rhétos organisent le Chimay Spring Festival

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Chanoine Jean Cassart (1908-1991).

« Le 9 janvier 1941, l'abbé Jean Cassart est appelé à présider aux destinées du collège Saint-Joseph à Chimay[2]. »

Lien externe[modifier | modifier le code]

Site officiel

Notes et références[modifier | modifier le code]