Collège Prince of Wales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Collège Prince of Wales
Campus du collège Prince of Wales de la rue Grafton dans l'est de Charlottetown
Campus du collège Prince of Wales de la rue Grafton dans l'est de Charlottetown
Nom original Prince of Wales College
Informations
Fondation 1804
Dissolution 1969
Type Université, Collège
Régime linguistique anglais
Localisation
Ville Charlottetown
Pays Île-du-Prince-Édouard, Canada

Le Collège Prince of Wales (Prince of Wales College) (PWC) est un ancien collège universitaire, qui était situé à Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard, Canada. PWC fut fusionné avec l'Université Saint Dunstan en 1969 pour créer l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard.

PWC trace son histoire depuis 1804 quand un terrain fut gardé par le lieutenant-gouverneur Edmund Fanning pour un collège - le premier de la colonie. En 1821, une école de district appelée l'École Nationale qui ouvrit sur un site situé à la rue Kent dans l'est de Charlottetown. En 1835, Central Academy ouvre sur un site le long de la rue Grafton, immédiatement au sud de l'École Nationale. L'École Nationale fermât au début des années 1850s et l'École Normale provinciale pour entraîner les professeurs ouvrit ses portes en 1856.

En 1860, le Central Academy fut modernisé et renommé le Collège Prince of Wales (PWC) en honneur de la visite dans la colonie du Prince de Galles (Prince of Wales), qui deviendrait le Roi Édouard VII[1]. En 1879, PWC est devenu à éducation mixte et l'École Normale fut fusionnée dans l'institution. Un agrandissement significatif eut lieu à la fin des années 1920s et le début des 1930s quand un nouveau campus en briques et pierres fut bâti sur le site original du campus PWC. Ferdinand Herbert Marani, un architecte avec Marani & Paisley désignât le nouveau campus qui ouvrit en 1932[2]. PWC restât un collège sans religion qui donnait une éducation comparable aux collèges du Québec d'aujourd'hui, comme l'immatriculation et une ou plusieurs années d'université. Ce fut le caractère non confessionnel du Collège Prince of Wales qui encourageât plusieurs personnes catholiques à qualifier l'école comme "Protestante". Plusieurs femmes catholiques vinrent même si l'université était étiquetée, car elles étaient bloquées d'aller à l'Université Saint Dunstan qui était pour les hommes seulement. Ce fut seulement en 1965 que le gouvernement provincial donnât une charte permettant de donner des diplômes au Collège Prince of Wales et le seul diplôme de Baccalauréat universitaire fut attribué à la convocation du printemps 1969.

PWC a eu plusieurs administrateurs qui démontrèrent leur importance à la profession de l'éducation de l'Île-du-Prince-Édouard :

  • Dr Alexander Anderson fut professeur (1862–1868) et principal de PWC (1868–1901), il a influencé plusieurs insulaires, comme Lucy Maud Montgomery.
  • Dr Samuel Napier Robertson (1869–1937) fut un professeur et devint principal de PWC (1901-1937) quand Anderson devint membre de la fonction publique provinciale[3].
  • Dr Frank MacKinnon fut professeur (1919–1937) et fut le dernier principal de PWC quand l'institution fut dissoute en 1969.

PWC détenait des standards académiques élevés pour ses étudiants et dans les années 1910s, l'Université McGill commencèrent des pourparlers pour intégrer PWC comme son équivalent de la côte atlantique à l'Université de Victoria, dont McGill avait aussi aidé de s'établir et à faire grandir. Un schéma directeur pourvoyait pour quadruplé la grandeur du campus de PWC de la rue Grafton pour inclure presque toute la partie est du centre-ville d'aujourd'hui de Charlottetown avec le campus proposé de PWC-McGill à être construit entre les rues Grafton, Prince, Kent et Edward dans un développement massif de la communauté.

Les plans ne se réalisèrent pas et à partir des années 1960s, le gouvernement provincial débutât une étude critique sur les institutions d'éducation post-secondaire (PWC et SDU), avec la conclusion de fusionner les deux pour créer une université provinciale qui était le modèle de fonctionnement et de financement pour les étudiants futurs. La fusion causât des controverses, car les émotions étaient fortes de la part des défenseurs des deux institutions, cependant, en mai 1969, les dernières classes graduèrent de PWC et SDU et les institutions furent fusionnés dans l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard qui fut ouverte pour la première fois en septembre 1969 sur l'ancien campus de SDU. Le campus de PWC de la rue Grafton fut pris par le gouvernement provincial et devint le campus de Charlottetown pour le nouveau collège communautaire provincial nommé le Collège Holland.

Références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]