Colin McEvedy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Colin Peter McEvedy (6 juin 19301er août 2005), est un psychiatre, historien, mais aussi géographe écossais[1]. Il est né à Salford, Lancashire et meurt à Londres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père, Peter McEvedy, était un chirurgien, qu'il admirait beaucoup, et, sans doute, c'est pourquoi Colin est devenu médecin, plus précisément psychiatre. Obtenant une bourse au Magdalen College d'Oxford, il déménage à Guy's Hospital et rejoint la Royal Aircraft Establishment à Farnborough, où il a pris part à la recherche sur les effets de la privation d'oxygène en haute altitude de vol sur les pilotes.

Il quitte l'armée de l'air en 1959 et l'année suivante, il rejoint l'hôpital de Maudsley, le centre de post-universitaires conduisant pour la psychiatrie.

Il publia son premier atlas historique, The Penguin Atlas of Medieval History (1961). Le Directeur de la Maudsley, professeur Sir Aubrey Lewis, a été impressionné par la réussite intellectuelle de ce jeune médecin, et l'invite à rejoindre son équipe.

Réussissant son diplôme de médecine psychologique, McEvedy est transféré à l'hôpital Middlesex où, en 1970, il publie, avec son conseiller Bill Beard, deux documents très controversée dans le BMJ sur "Royal Free maladie"[2]. Une épidémie obscure s'était abattue sur le personnel soignant de cet hôpital, qui se caractérise par une fatigue, une variété de symptômes subjectifs et certains signes ambigus neurologiques.

En attendant, il poursuit ses recherches sur l'histoire occidentale sous la forme de cartes historiques. Il a publié de nombreux atlas, encore en version imprimée, en partant de l'apparition de l'Homo erectus en Europe (environ 500 000 avant Jésus-Christ) et se terminant avec une carte de la population pour l'année 2000.

Beaucoup de démographes professionnels ont d'abord prêté aucune attention à ses travaux mais au fil des années de plus en plus nombreuses références à son travail ont paru dans des revues démographiques et ses idées sont maintenant réunies dans la norme les manuels scolaires.

En 1995 il se retira de sa nomination hôpital pour passer plus de temps avec ses cartes.

McEvedy a été marié à Jenny McKinnon Wood, dont il eut une fille, Binky. Son second mariage en 1966 à Sarah Leakey a pris fin en 1988 avec la mort de sa femme. De ce mariage, il eut deux filles Flore et Allegra.

Sa fille Allegra McEvedy est aujourd'hui cofondateur de la chaîne de restaurants Léon, et nommé Membre de l'Ordre de l'Empire britannique (MBE) en 2008 Honours Birthday.

Comme son père, il décède d'un cancer, en 2005.

Travaux et publications[modifier | modifier le code]

Travaux[modifier | modifier le code]

Si la profession de McEvedy était la psychiatrie, dans laquelle il a eu une carrière distinguée, il est peut-être mieux connu, comme historien, démographe et polygraphe, notamment pour ses atlas historiques, et certainement ainsi par le grand public[3]. Entre 1961 et 2002, il produit un certain nombre d'atlas historiques, qui contrairement à la plupart des atlas, sont illustrés les changements au cours des âges, de l'antiquité jusqu'à l'époque contemporaine. Ainsi, dans les atlas de McEvedy, on peut suivre à la trace la conquête indo-européenne de l’Asie, d’abord de l’Asie Mineure, puis de l’Asie centrale, de la Perse, de l’Inde et du Sin-Kiang, région à partir de laquelle ils ont sans doute, un jour, atteint le Pacifique.

Un tel exploit semble impossible sans une note ou deux des contributeurs de spécialistes, mais McEvedy être le conteur, que les cartes se dérouler, les mouvements de population, la propagation de la langue et le commerce et la croissance des villes bougent et changent, comme un kinétoscope victorien, c'est là que réside l'originalité de ses travaux.

Pour McEvedy, l’histoire n’est rien d’autre que la collision entre des peuples “archétypaux”, parmi lesquels les “Indo-Européens”, les “Hunno-Turco-Mongols”, les “Sémites” de la péninsule arabique, etc. L’histoire tout entière est le produit des vicissitudes, des systoles et diastoles, qui affectent le destin existentiel de ces peuples “matriciels”, qui les font bouger, aller de l’avant ou se recroqueviller sur leur patrie initiale. Les périodes offensives sont les périodes de gloire ; les périodes de repli indiquent un déclin et une misère[4].

Publications[modifier | modifier le code]

Penguin Historical Atlases

  • (en) The Penguin atlas of medieval history, Harmondsworth, Middlesex, Penguin Books,‎ 1961 (ISBN 0140708227)
    • Revised as: (en) The new Penguin atlas of medieval history, London, England New York, USA, Penguin Books,‎ 1992 (ISBN 0140512497)
  • (en) The Penguin atlas of ancient history, Harmondsworth, Middlesex, England New York, N.Y., U.S.A, Penguin Books,‎ 1967 (ISBN 0140511512)
    • Revised as: (en) The new Penguin atlas of ancient history, London, England New York, N.Y., U.S.A, Penguin Books,‎ 2002 (ISBN 0140513485)
  • (en) Penguin atlas of modern history (to 1815), Harmondsworth, Middlesex, Penguin,‎ 1989 (ISBN 0140511539)
  • (en) The Penguin atlas of recent history : Europe since 1815, Harmondsworth, Middlesex, England New York, N.Y., U.S.A, Penguin,‎ 1982 (ISBN 0140511547)
    • (en) The new Penguin atlas of recent history : Europe since 1815, London New York, Penguin,‎ 2002 (ISBN 0140515046)
  • (en) The Penguin atlas of North American history, London New York, Penguin,‎ 1988 (ISBN 0140511288)
  • (en) The Penguin atlas of African history, London New York, Penguin Books,‎ 1995 (ISBN 0140513213)
  • (en) The Penguin historical atlas of the Pacific, New York, Penguin Books,‎ 1998 (ISBN 0140254285)

The Atlas of World History (with Sarah McEvedy)

  • (en) The atlas of world history, London, Hart-Davis,‎ 1970 (ISBN 0298791250)
  • (en) The classical world, London, Hart-Davis,‎ 1973 (ISBN 0298791269)
  • (en) The Dark Ages, London, Hart-Davis,‎ 1972 (ISBN 0298791277)

Volumes non publiés :

  • The Medieval World
  • The European Expansion
  • Revolutions
  • Colonial Empires
  • The Modern Age

Autres livres

  • (en) Colin McEvedy et Richard Jones, Atlas of world population history, Harmondsworth New York etc, Penguin,‎ 1978 (ISBN 0140510761)
  • Rise of the World's Cities (1984) (ISBN 0-87196-773-1)
  • (en) The Macmillan world history factfinder, New York, Macmillan,‎ 1985 (ISBN 0025831909)

Articles

'Articles'

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. William Dorrell, Dr Colin Mcevedy, independent.co, mardi 30 août 2005
  2. (en) « Dr Colin McEvedy, Psychiatrist and demographer who produced a series of graphic historical atlases », sur www.timesonline.co. (consulté le 14 mai 2010)
  3. En Grande-Bretagne, les écoliers des “grammar schools”, l’équivalent des lycées, collèges, apprennent l’histoire aujourd’hui dans les atlas historiques de Colin McEvedy
  4. Robert Steuckers, les atlas historiques de l’historien et géographe écossais Colin McEvedy, Orientations, premier numéro (no 0). Voir aussi « La Russie: enjeux géopolitiques », Archives de Synergies Européennes, 2006 ; et « Eurasisme et atlantisme: quelques réflexions intemporelles et impertinentes »,

Liens externes[modifier | modifier le code]