Colibri d'Anna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Colibri d'Anna (Calypte anna) est une espèce d'oiseau appartenant à la famille des Trochilidae.

Le nom de l'espèce a été donné par René Primevère Lesson en l'honneur de la femme du duc de Rivoli, Anna Masséna (1802-1887), grande collectionneuse d'oiseaux[1].

Dickcissel d'Amérique mâle perché sur un poteau métallique, chantant cou tendu et bec ouvert.

Chants et appels

Fichiers multimédia sur Commons :
Enregistrement 1 :

Écouter le Colibri d'Anna
sur xeno-canto

Description[modifier | modifier le code]

Il mesure 10 à 11 centimètres de long. Il a un dos vert-bronze, une poitrine gris pâle et le ventre et les flancs verts. Son bec est long, droit et finé. Le mâle adulte a une couronne et une gorge d'un rouge irisé rouge cramoisi la couronne avec une queue noire légèrement fourchue. C'est la seule espèce de colibri d'Amérique du Nord avec une couronne rouge. Les femelles et les juvéniles ont une couronne verte, une gorge grise avec quelques taches rouges, une poitrine et un ventre gris, et une queue noire arrondie avec du blanc sur l'extrémité des plumes extérieures.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Ces oiseaux se nourrissent du nectar des fleurs en utilisant leur longue langue extensible. Ils consomment également de petits insectes qu'ils attrapent en vol. Ils visent l'insecte en ouvrant largement leur bec. Cette technique a un meilleur taux de succès que d'essayer de viser l'insecte avec leur long bec fin.

En collectant du nectar, ils aident aussi à la pollinisation des plantes. Cette espèce consomme parfois la sève des arbres.

Répartition[modifier | modifier le code]

On le trouve au Canada, États-Unis et Mexique.

Carte de répartition de l'espèce
  •      Zone de nidification et d'hivernage
  •      Zone d'hivernage


Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Références[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

  1. Bo Beolens et Charles Watkins (2003). Whose Bird ? Common Bird Names and the people They Commemorate, Yale University Press (New Haven, Connecticut) : 400 p. (ISBN 0-300-10359-X)

Références externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :