Colette Deblé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Colette Deblé est une peintre française née en 1944 à Coucy-lès-Eppes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Colette Deblé (Capture d'écran d'une vidéo de l'Encyclopédie audiovisuelle de l'art contemporain).

Colette Deblé entre à l'école des Beaux-Arts de Reims, sans concours d'entrée, en sort deux ans après sans concours de sortie.

Elle passe le concours d'entrée de l'École nationale supérieure des beaux-arts, ne suit pas les cours, doit gagner sa vie, travaille comme retoucheuse-photo, monteuse de titres, maquettiste.

Peintre, Colette Deblé vit et travaille à Paris.

Elle expose de Houston (Texas) à Sanaa (Yémen).

2004 Exposition au musée de l'Arsenal à Soissons

Depuis mars 1990, Colette Deblé dessine à partir de diverses représentations de la femme dans l’histoire de l’art afin de composer un essai plastique visuel constitué d’une infinité de lavis.

"A-t-on jamais tenté d'explorer par des seuls moyens plastiques l'histoire de l'art ou l'un de ses aspects, comme le font l'historien et l'essayiste à l'aide de l'écriture. Mon projet est de tenter, à travers une infinité de dessins, de reprendre les diverses représentations de la femme depuis la préhistoire jusqu'à nos jours afin de réaliser une analyse visuelle des diverses postures, situations, mises en scène." Colette Deblé

Livres[modifier | modifier le code]

Collaboration


Livres d'artistes :

  • Don juan en occitanie, écrit par Michel Butor, éditions Æncrages & Co
  • La mer, la nuit, écrit par Corinne Hoex, éditions Æncrages & Co
  • Eclats de roses, écrit par Roland Chopard, éditions Æncrages & Co
  • Qu'est-ce que ça raconte, écrit par Louis Dire, éditions Æncrages & Co

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le Collectif Femmes / Art à Paris dans les années 1970: une contribution à l'étude du mouvement des femmes dans l'art, thèse de Diana Quinby.

Liens externes[modifier | modifier le code]