Cold War Kids

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cold War Kids

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Cold War Kids aux Transmusicales de Rennes en 2006

Informations générales
Pays d'origine Fullerton Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock indépendant, blues-rock, blue-eyed soul
Années actives Depuis 2004
Labels Downtown Records Drapeau : États-Unis
MapleMusic Recordings Drapeau : Canada
V2 Music Drapeau : Royaume-Uni
Site officiel www.coldwarkids.com
Composition du groupe
Membres Nathan Willett
Matt Maust
Dann Gallucci
Joe Plummer
Anciens membres Jonnie Russell
Matt Aviero

Cold War Kids est un groupe américain de rock indépendant formé en 2004 à Fullerton et originaire de Long Beach, en Californie. Après trois maxis chez Monarchy Music et une participation aux festivals de musique SXSW, Lollapalooza et Transmusicales de Rennes en 2006, la formation signe chez Downtown Records et sort son premier album studio Robbers and Cowards. Trois autres disques ont depuis été sortis (Loyalty to Loyalty en 2008, Mine Is Yours en 2011 et Dear Miss Lonelyhearts en 2013) et un quatrième, Hold My Home, est prévu pour le 21 octobre 2014.

Histoire du groupe[modifier | modifier le code]

Débuts avec Robbers& Cowards (2004-2006)[modifier | modifier le code]

Cold War Kids se forme en 2004 dans le centre de Fullerton, en Californie quand Nathan Willett, Matt Maust et Matt Aveiro se voient régulièrement dans l'appartement de Jonnie Russell. L'origine du nom provient de Maust et de ses voyages en Europe de l'Est, où dans un parc de Budapest, il trouve avec son frère des statues abandonnées après la chute du communisme. Comme il y avait un terrain de jeu dans le parc, l'expression « Cold War Kids » lui est venue à l'esprit. Il n'est toutefois pas certain de ne pas l'avoir déjà entendu avant et se définit également comme un enfant de la Guerre froide. Il est né en 1979[1]. Le groupe se rend alors à Whittier au printemps 2005 pour enregistrer sa première démo Mulberry Street sur le label Monarchy Music. Au début de l'année suivante, la formation effectue plusieurs tournées et publie deux EPs With Our Wallets Full et Up in Rags, ainsi qu'une compilation les réunissant : Up in Rags/With Our Wallets Full.

À l'été 2006, le groupe signe avec le label Downtown Records et travaille sur son premier album, Robbers and Cowards, qui sort le 10 octobre et se vend à plus de 200 000 exemplaires[2]. Les critiques louent les qualités blues rock de celui-ci, ainsi que les paroles moroses[3],[4].

Loyalty to Loyalty (2007-2008)[modifier | modifier le code]

Après deux ans de tournée internationale non-stop, le groupe déménage à Long Beach et retourne en studio au printemps 2008 avec Kevin Augunas, le producteur de leur premier album. Le processus est décrit par Willett comme étant « une succession de plusieurs jours à composer dans leur propre studio avant d'enregistrer trois ou quatre chansons dans le studio pendant deux jours ». Finalement, sur les quatre mois, ils n'ont passé qu'une quinzaine de jours en studio car « ils préfèrent se concentrer sur la composition »[5]. Loyalty to Loyalty sort le 23 septembre 2008 et reçoit de bonnes critiques, à l'instar de son prédécesseur[6]. Cependant, les paroles sont plus narratives et contiennent plus de références politiques ou philosophiques. Le chanteur explique qu'ils n'ont pas essayé de composer un morceau pour en faire un single ou un tube, ou de faire mieux que sur le premier album mais qu'ils ont simplement composé les titres en ignorant le stress auquel ils étaient soumis[7].

Mine Is Yours (2009-2011)[modifier | modifier le code]

Cold War Kids passe la fin 2008 et une grande partie de l'année 2009 en tournée aux côtés de Death Cab for Cutie[8]. En parallèle, ils enregistrent leur septième EP Behave Yourself, disponible sur iTunes à partir du 21 décembre 2009, puis en version physique le 19 janvier 2010[9]. Les chansons y sont plus vibrantes et plus joyeuses que sur le précédent disque, marquant un tournant vers une nouvelle voie pour le groupe[10].

Le groupe retourne en studio en février 2010 avec le producteur Jacquire King, qui a travaillé avec Norah Jones, Tom Waits ou Kings of Leon et leur apporte une touche plus douce et plus électrique[11]. Le troisième album studio, Mine Is Yours, voit le jour le 25 janvier 2011 mais reçoit des critiques partagées[12]. Il est suivi d'une tournée en Amérique du Nord[13], avec notamment des passages aux festivals Bonnaroo et Coachella[14],[15].

Dear Miss Lonelyhearts et Hold My Home (2012-aujourd'hui)[modifier | modifier le code]

Début 2012, le groupe annonce le départ de Jonnie Russell pour « raisons personnelles », ainsi que son remplacement par le guitariste de Modest House Dann Gallucci dès le nouveau single Minimum Day[16]. Un an plus tard, le 15 janvier, le single Miracle Mile annonce la sortie de leur quatrième album studio Dear Miss Lonelyhearts pour le 2 avril 2013[17]. Une nouvelle tournée nord-américaine accompagne celui-ci, puis se voit assortir du maxi Tuxedos, uniquement proposé en téléchargement, sort le 17 septembre[18].

Dès la fin de la tournée, soit novembre 2013, le groupe annonce qu'il travaille déjà sur son prochain disque[19], malgré le départ du batteur Matt Aveiro et son remplacement par Joe Plummer, de Modest House[20]. En mars 2014, ils collaborent avec la marque de bières belge Stella Artois et l'inventeur Andy Cavatorta autour d'un projet intitulé Chalcie Symphony au cours duquel les membres de Cold War Kids utilisent les lunettes du brasseur pour enregistrer la chanson A Million Eyes[21]. Les vidéos sont ensuite postée sur la chaîne YouTube du fabricant de bières[22], et le morceau mis à disposition sur iTunes le 4 avril[23].

All This Could Be Yours, premier single du cinquième album, sort le 15 juillet[24]. Hold My Home est publié le 21 octobre et voit le multi-instrumentaliste Matthew Schwartz être également crédité parmi les membres du groupe sur la pochette.

Composition du groupe[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Album live[modifier | modifier le code]

Compilation[modifier | modifier le code]

EPs[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) David Marchese, « Why They're Called... Cold War Kids », Spin,‎ 16 mars 2011 (lire en ligne)
  2. (en) « Cold War Kids on Faith, Hipster Detractors & Their Musical Revolution », sur thedailybeast.com (consulté le 30 avril 2014)
  3. (en) « Cold War Kids: Robbers & Cowards Review », sur popmatters.com (consulté le April 30, 2014)
  4. (en) « Cold War Kids – Robbers and Cowards – Review », sur stylusmagazine.com (consulté le 30 avril 2014)
  5. (en) « Cold War Kids’ Nathan Willett on ‘Loyalty to Loyalty’ - BlackBook », sur blackbookmag.com (consulté le 4 avril 2010)
  6. (en) « Loyalty To Loyalty Reviews », sur metacritic.com (consulté le 12 mai 2014)
  7. (en) « Cold War Kids: Pondering Personal Politics », sur npr.org (consulté le 30 juillet 2014)
  8. (en) « Death Cab for Cutie Announce Spring U.S. tour », sur pitchfork.com (consulté le 29 avril 2014)
  9. (en) « iTunes – Music – Behave Yourself – EP by Cold War Kids », sur itunes.apple.com (consulté le 30 avril 2014)
  10. (en) « The Art of Cold War Kids Bassist Matt Maust », sur flavorwire.com (consulté le 30 avril 2014)
  11. (en) « News – Q & A: Cold War Kids (Part 1) », sur filtermagazine.com (consulté le 4 avril 2010)
  12. (en) « Mine Is Yours Reviews », sur metacritic.com (consulté le 7 mai 2014)
  13. (en) « Cold War Kids Reveal Spring Tour Dates », sur rockedition.com (consulté le 4 avril 2014)
  14. (en) « 2011 Bonnaroo Music and Arts Festival Lineup Announced, Includes Eminem, Wiz Khalifa, Best Coast, Loretta Lynn, Cold War Kids », sur artistdirect.com (consulté le 14 mai 2014)
  15. (en) « Cold War Kids 2011 Coachella Performance (Video) », sur theaudioperv.com (consulté le 14 mai 2014)
  16. (en) « Cold War Kids give away new single, debut new guitarist », Los Angeles Times,‎ 17 janvier 2012 (lire en ligne)
  17. (en) « Cold War Kids: Dear Miss Lonelyhearts », sur pastemagazine.com (consulté le 3 avril 2013)
  18. (en) « Cold War Kids announce Tuxedos EP, stream unreleased "Pine St." », sur consequenceofsound.net (consulté le 2 mai 2014)
  19. (en) « Cold War Kids Prep for a New Record, Realize That Growing Up Means Lightening Up », sur ocweekly.com (consulté le 2 mai 2014)
  20. (en) « Cold War Kids wrap tour in revamped form », sur ocregister.com (consulté le 8 septembre 2014)
  21. (en) « Cold War Kids Create New Track out of Stella Artois Chalices », sur creativity-online.com (consulté le 2 mai 2014)
  22. (en) « Stella Artois Global Chalice Symphony », sur youtube.com (consulté le 2 mai 2014)
  23. (en) « The Chalice Symphony Presents: Cold War Kids - A Million Eyes », sur youtube.com (consulté le 2 mai 2014)
  24. (en) « Cold War Kids Announce New Album 'Hold My Home' – Release "All This Could Be Yours" Video », sur glidemagazine.com (consulté le 26 août 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :