Colchique des Alpes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le colchique des Alpes (Colchicum alpinum) est une plante vivace de la famille des Colchicacées.

Description[modifier | modifier le code]

Corme et bouton floral

Le colchique des Alpes ressemble à une version miniature du Colchique d'automne.

La floraison a lieu de juillet à août (septembre). Du petit corme ovoïde (1 sur 2 cm) émergent une ou deux fleurs. Le périanthe a 6 tépales rose lilas de 2-3 cm, obovales à lancéolés, sur un tube floral de couleur généralement vert émeraude. Les 6 étamines sont insérées à la même hauteur. Les styles droits sont terminés par un stigmate court en massue, non décurrent.

Chez le colchique d'automne trois étamines sont insérées plus haut que les trois autres et les stigmates très recourbés sont prolongés sur le style.

Les deux (rarement trois) feuilles de 5-8 (-15) cm de long et de 0,2-1,4 (-2,2) cm de large, qui apparaissent au printemps suivant, entourent la capsule fructifère ovoïde.

Comme tous les autres colchiques, le colchique des Alpes est très vénéneux.

Distribution[modifier | modifier le code]

Le colchique des Alpes pousse sur les prairies alpines relativement sèches en sol acide, à une altitude de 600 à 1800 (2000) m.

C'est une plante rare qu’on rencontre çà et là dans les Alpes occidentales en France, en Suisse (Valais et Tessin) et en Italie, ainsi que dans les Apennins, en Corse et peut-être en Sardaigne. Elle pousse en relative abondance dans le Val d'Aoste.

Culture[modifier | modifier le code]

Le colchique des Alpes est une plante de collection, difficile à cultiver. Il déteste le calcaire et ne fleurit en général pas bien en plaine.

L’espèce apparentée, le colchique de Corse (Colchicum corsicum), qui semble plus facile à cultiver, est proposée par quelques bulbiculteurs spécialisés.

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :