Col du Septimer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Col du Septimer
Image illustrative de l'article Col du Septimer
Vue du col depuis le sud
Altitude 2 310 m
Massif Chaîne de l'Oberhalbstein / Chaîne de l'Albula
Coordonnées 46° 25′ 12″ N 9° 38′ 17″ E / 46.42, 9.6380646° 25′ 12″ Nord 9° 38′ 17″ Est / 46.42, 9.63806
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Vallée Oberhalbstein
(nord)
Val Bregaglia
(sud)
Ascension depuis Bivio Casaccia

Géolocalisation sur la carte : canton des Grisons

(Voir situation sur carte : canton des Grisons)
Col du Septimer

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Col du Septimer

Le col du Septimer, appelé en allemand Septimerpass est un col située sur une ancienne voie romaine, qui reliait les provinces germaniques à la péninsule italienne, traversant l'actuel canton des Grisons, en Suisse.

Géographie[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Le chemin du col fait partie de l’une des deux principales routes de transit des Grisons. La traversée du col à l’époque romaine est attestée par un guide de voyage et par des fouilles archéologiques.

L'« Itinerarium Antonini », guide de voyage de la Rome antique, fait mention de l’itinéraire BregenzMilan avec des escales à Coire, Tinzen, Murus, Samolaco et Côme. Les cols empruntés alors étaient soit le col du Julier soit celui du Septimers. Des fouilles menées en 1937 permirent de mettre en évidence un franchissement des deux cols dès l’époque romaine.

Cette voie romaine permettait de franchir les Alpes par le col. De Bivio-Stalla, elle atteignait le sommet du Septimer par une montée régulière, la descente en pente raide mais courte arrivait à Casaccia, le plus haut village du val Bregaglia.

Au Moyen Âge, approximativement à partir du XIe siècle, le col était considéré comme l’un des principaux passages transalpinsà la foi géographiquement et topographiquement (axe direct nord-sud), mais également politiquement. Suite à de généreuses donations impériales, l’évêque de Coire devint propriétaire des territoires situés le long de l’« Obere Strasse ». Cette position dominante lui permit de diriger le trafic de transit vers « sa » route.

L’aménagement du Julier entre 1820 et 1826 marque définitivement la fin du Septimer comme col de transit, bien qu'il ait encore de l'importance pour la région Bivio – Avers – Bergell jusqu’au XIXe siècle et en partie jusqu’au milieu du XXe siècle.

Le 16 août 2008, une plaque en bronze (Bangor-Luxeuil-Bobbio) a été apposée au col du Septimer par les associations colombaniennes et l'association La Route de l'Europe chrétienne en collaboration avec la mairie de Bivio. Elle rappelle le passage de saint Colomban en 612 lorsqu'il s'est rendu à Pavie, à la cour du roi de Lombardie.