Col de la Ramaz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Col de la Ramaz
Image illustrative de l'article Col de la Ramaz
Vue d'un panneau signalant le sommet de la route au col.
Altitude 1 559 m
Massif Massif du Chablais
Coordonnées 46° 09′ 48″ N 6° 34′ 29″ E / 46.16333, 6.5747246° 09′ 48″ Nord 6° 34′ 29″ Est / 46.16333, 6.57472
Pays Drapeau de la France France
Vallée Vallée du Giffre
(ouest)
Vallée du Foron
(est)
Ascension depuis Mieussy Taninges
Déclivité moy. 6,9 % 6,1 %
Déclivité max. 10,2 % 10,2 %
Kilométrage 14 km 16 km
Accès D 308 D 308

Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie

(Voir situation sur carte : Haute-Savoie)
Col de la Ramaz

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Col de la Ramaz

Le col de la Ramaz (prononcez Rama) est un col de Haute-Savoie situé au nord du Faucigny, sur la commune de Mieussy.

Cyclisme[modifier | modifier le code]

Le col de la Ramaz a été franchi à 2 reprises par le Tour de France. Il est classé en 1re catégorie. Voici les coureurs qui ont franchi les premiers le col[1] :

Il restera dans l'histoire du Tour comme celui de la première vraie défaillance du septuple vainqueur américain, Lance Armstrong, le dimanche 11 juillet 2010, lors de la 8e étape du 97e Tour de France, menant à Morzine-Avoriaz, au même titre que Pra Loup pour Eddy Merckx (en 1975), le col du Tourmalet pour Greg LeMond (en 1991), la montée des Arcs pour Miguel Indurain (en 1996) et la montée des Deux Alpes pour Jan Ullrich (en 1998).

Notes et références[modifier | modifier le code]