Col de la Faucille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Col de la Faucille
Image illustrative de l'article Col de la Faucille
Altitude 1 323 m
Massif Jura
Coordonnées 46° 22′ 11″ N 6° 01′ 08″ E / 46.36972, 6.01889 ()46° 22′ 11″ Nord 6° 01′ 08″ Est / 46.36972, 6.01889 ()
Pays Drapeau de la France France
Vallée Lac Léman
(sud-est)
Vallée de la Valserine
(nord)
Ascension depuis Gex Morez
Déclivité moy. 6,3 % 2,3 %
Déclivité max. 8,1 % 5,9 %
Kilométrage 11,3 km 26,8 km
Accès RD1005 RD1005

Géolocalisation sur la carte : Ain

(Voir situation sur carte : Ain)
Col de la Faucille

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Col de la Faucille

Le col de la Faucille est un col de montagne routier culminant à 1 323 m d'altitude dans le massif du Jura. Il doit son nom à sa silhouette en forme de faucille lorsqu'il est vu depuis son versant lémanique.

Il se trouve dans le département de l'Ain en France, à proximité de la Suisse, dans le Pays de Gex. Le col relie les villes de Gex et Morez (Jura) via Les Rousses par la RD 1005 (ancienne RN 5) ainsi que Gex et Saint-Claude via Mijoux par la RD 936 qui aboutit à 2,5 km au nord-est du col.

Environnement du col[modifier | modifier le code]

Le col se situe, par la route, à 8,5 km du village de Mijoux et à 14 km du centre de la ville de Gex. Il se trouve sur la limite entre ces deux communes. Cette limite est aussi celle de la zone franche du pays de Gex, ce qui explique la présence au col d'un poste de douane, aujourd'hui désaffecté.

Durant la montée depuis Gex, il est possible de voir sur les bords de la route la fontaine Napoléon. En contrebas du col, la vue sur le mont Blanc est parfaitement dégagée. Une fois arrivé en haut, il est possible de faire du ski alpin, dans la station de Mijoux-La Faucille, qui culmine au petit Montrond à 1534 m d'altitude. Cette station fait partie avec les autres sites du massif du domaine de Monts Jura (30 remontées mécaniques, 50 km de pistes, 35 pistes). Plus bas, à 3 km en direction des Rousses, se trouve la station de ski nordique de la Vattay avec 140 km de pistes. Le site de la Vattay, qui appartient aussi au domaine de Monts Jura, est utilisé pour des compétitions internationales.

Le Montrond et le col de la Faucille au-dessus de la ville de Gex en hiver

Histoire[modifier | modifier le code]

XIXe siècle[modifier | modifier le code]

Au début du XIXe siècle, le col de la Faucille était toujours le lieu de passage de la diligence venant de Paris et par laquelle arrivaient les nouvelles fraîches qui pouvaient parfois révêtir un enjeu. Ainsi le banquier genevois Laviron s'était fait installer en 1823[1] dans sa maison une lunette grossissante visant le col de la Faucille. Il s'était mis d'accord avec le cocher parisien de la diligence : si à Paris le cours de la rente à 3 % avait progressé, le cocher ajoutait un chiffon blanc à son fouet. Le banquier se dépêchait alors d'acheter des titres de rente, qu'il revendait plus tard aux autres banquiers genevois qui eux n'apprenaient la nouvelle qu'une fois la diligence arrivée place du Molard à Genève[2].

XXe siècle[modifier | modifier le code]

La course de côte Gex - Col de la Faucille, qui se déroule entre les années 1900 et 1970, est une compétition automobile dont l'arrivée est jugée au sommet du col.

Tour de France[modifier | modifier le code]

Le Tour de France cycliste emprunte régulièrement le col de la Faucille.

À ce jour, il y est passé 41 fois : 1911, 1912, 1913, 1914, 1919, 1924, 1925, 1926, 1927, 1928, 1929, 1930, 1931, 1932, 1933, 1934, 1935, 1936, 1938, 1939, 1951, 1954, 1957, 1958, 1963, 1964, 1967, 1968, 1969, 1970, 1972, 1973, 1974, 1975, 1976, 1977, 1981, 1990, 1994, 2001, et 2004.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Maurice Denuzière, Helvétie, tome 2 : Rive-Reine, Paris, Fayard,‎ 2010 (ISBN 978-2-213-66043-1)
  2. Stéphane Haefliger, La genèse du Banquier, 17 février 1999

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Daniel Friebe et Pete Golding, Sommets mythiques : Cyclisme, les 50 cols incontournables d'Europe, GEO,‎ 2012, 224 p. (ISBN 978-2-8104-0296-0), p. 54-57

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]