Col de Portet-d'Aspet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Col de Portet-d'Aspet
Image illustrative de l'article Col de Portet-d'Aspet
Altitude 1 069 m
Massif Pyrénées
Coordonnées 42° 56′ 41″ N 0° 51′ 15″ E / 42.9448, 0.8543 ()42° 56′ 41″ Nord 0° 51′ 15″ Est / 42.9448, 0.8543 ()
Pays Drapeau de la France France
Vallée Vallée du Ger
(ouest)
Vallée de la Bouigane
(est)
Ascension depuis Pont de l'Oule Saint-Lary
Déclivité moy. 9,6 % 6,8 %
Déclivité max. 14.5 % 10,8 %
Kilométrage 4,4 km 5,9 km
Accès D 618 D 618

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

(Voir situation sur carte : Haute-Garonne)
Col de Portet-d'Aspet

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées

(Voir situation sur carte : Pyrénées)
Col de Portet-d'Aspet

Le col de Portet-d'Aspet est un col de montagne français situé dans les Pyrénées dans le département de la Haute-Garonne et la région Midi-Pyrénées.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Topographie[modifier | modifier le code]

Situé sur la commune de Portet-d'Aspet, près d'Aspet, dans le massif du Pic de Paloumère (1 608 m). D'une altitude de 1 069 m, il relie la vallée du Ger à celle de la Bouigane en Couserans.

Du col de Portet d'Aspet, une randonnée classique consiste à monter au Pic de la Paloumère. On part vers le Nord, dans la forêt de hêtres puis l'alpage. Le pic est sur la gauche (1h30-2h de montée). On peut aussi traverser les crêtes de Cornudère, à droite.

Géologie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Fabio Casartelli trouve la mort après une chute dans la descente lors de la 15e étape du Tour de France 1995. Le long de la route qui descend vers Aspet, l'on peut voir une stèle à l'endroit exact de sa chute ainsi qu'un monument dédié à sa mémoire élevé un peu plus loin.

Tour de France[modifier | modifier le code]

Ce col est souvent emprunté par le Tour de France :

Année Étape Catégorie 1er au sommet
2014 16 2 Thomas Voeckler
2013 9 2 Arnold Jeannesson
2011 14 2 Mickaël Delage
2010 15 2 Thomas Voeckler
2007 15 2 Laurent Lefèvre
2005 15 2 Erik Dekker
2004 13 2 Sylvain Chavanel
2003 14 2 Richard Virenque
2002 12 2 Laurent Jalabert
2001 13 2 Laurent Roux
1998 11 2 Alberto Elli
1997 10 2 Laurent Brochard
1995 15 2 Richard Virenque
1988 15 2 Steven Rooks
1984 11 1 Theo de Rooij
1973 13 3 Raymond Martin
1972 9 2 Christian Raymond
1971 14 3 José-Manuel Fuente
1969 16 3 Raymond Delisle
1967 16 3 Fernando Manzaneque
1966 12 2 Julio Jiménez
1965 10 2 Julio Jiménez
1964 15 3 Julio Jiménez
1963 12 2 Federico Bahamontes
1962 14 2 Federico Bahamontes
1960 12 2 Joseph Planckaert
1958 15 2 Federico Bahamontes
1957 17 3 Michel Stolker
1956 13 2 Charly Gaul
1951 15 3 Gino Bartali
1947 14 2 Albert Bourlon

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]