Codros

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans la mythologie grecque, Codros ou Codrus (en grec ancien Κόδρος / Kódros), fils de Mélanthos, est le dix-septième et dernier roi légendaire d'Athènes. Il eut de nombreux fils, qui entreprirent de coloniser la région ionienne : Nélée (Milet), Androclos (Éphèse), Prométhos et Damasichthon (Colophon), Cyarétos (Myonte),...

Ayant appris d'un oracle que dans la guerre faite par les Doriens aux Athéniens, l'avantage resterait à celui des deux peuples dont le chef serait tué, il se dévoua volontairement pour les siens, en se jetant au milieu de la mêlée[1]. Son fils Médon lui succéda en tant qu'« archonte perpétuel » (dans la pratique, la monarchie se poursuivit par la suite).

Sources[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

  1. Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Codros » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie,‎ 1878 (Wikisource).