Codex Zacynthius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Onciale 040

Description de l'image  Zacynthios facsimile.JPG.
nom Codex Zacynthius
texte Luc 1:1-11:33
langue Grec ancien
date VIe siècle
maintenant à Bibliothèque de l'Université de Cambridge
citer 1820
dimension 36 x 29 cm
type Texte alexandrin
Catégorie III
Manuscrits du Nouveau Testament
PapyriOncialeMinusculesLectionnaire

Le Codex Zacynthius, portant le numéro de référence Ξ ou 040 (Gregory-Aland), A1 (von Soden), est un manuscrit de vélin en écriture grecque onciale. Le codex tire son nom de l'île de Zante.

Description[modifier | modifier le code]

Le codex se compose de 89 folios. Les dimensions du manuscrit sont 36 x 29 cm. C'est un palimpseste, le texte supérieur contient lectionnaire ( 299)[1],[2].

Il contient l'Évangile selon Luc 1,1-11,33 avec de nombreuses lacunes[3]. Il contient les Catenae[4].

Les paléographes datent ce manuscrit du VIe siècle[1],[2].

Le manuscrit a été apporté par Colin Macaulay[5]. Il a été examiné par Samuel Prideaux Tregelles[6] et M. Pocock[7].

Le commentaire marginal entourant le texte cite neuf pères de l'Église : Origène, Eusèbe de Césarée, Titus de Bostra, Basile, Isidore de Péluse, Cyrille d'Alexandrie, Sever d'Antioche, Victor d'Antioche, et Jean Chrysostome[8].

Contenu

Lukas 1,1-9.19-23.27.22.30-32.36-66.77-2,19.21.22.33-39; 3,5-8.11-20; 4,1.2.6-20.32-43; 5,17-36; 6,21-7,6.11-37.39-47; 8,4-21.25-35.43-50; 9,1-28.32.33.35.41-10,18.21-10; 11,1.2.3.4.24-30.31.32.33[5].

Texte

Le texte du codex représenté type alexandrin, proche du Codex Vaticanus[9]. Kurt Aland le classe en Catégorie III[1].

Lieu de conservation

Il est conservé à la Bibliothèque de l'Université de Cambridge (Mss 213) à Cambridge[1],[2].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Kurt Aland et Barbara Aland (trad. Erroll F. Rhodes), The Text of the New Testament : An Introduction to the Critical Editions and to the Theory and Practice of Modern Textual Criticism, Grand Rapids (Michigan), William B. Eerdmans Publishing Company,‎ 1995, 2e éd. (ISBN 978-0-8028-4098-1), p. 118
  2. a, b et c « Liste Handschriften », sur Münster Institute, Institute for New Testament Textual Research (consulté le 19 Mart 2012)
  3. Kurt Aland, Synopsis Quattuor Evangeliorum. Locis parallelis evangeliorum apocryphorum et patrum adhibitis edidit, Deutsche Bibelgesellschaft, Stuttgart 1996, p. XXI.
  4. J. H. Greenlee, The Catena of Codex Zacynthius, Biblica 40 (1959), pp. 992-1001.
  5. a et b (de) Caspar René Gregory, Textkritik des Neuen Testaments, vol. 1, Leipzig, J.C. Hinrichs’sche Buchhandlung,‎ 1900 (résumé), p. 91
  6. S. P. Tregelles, Codex Zacynthius. Greek Palimpsest Fragments of the Gospel of Saint Luke (London, 1861).
  7. N. Pocock, The Codex Zacynthius, The Academy (London, 19 February 1881), pp. 136c-137c.
  8. William Hatch, A redating of two important uncial manuscripts of the Gospels - Codex Zacynthius and Codex Cyprius, in: Quantulacumque studies presented to Kirsopp Lake ([c1937]), p. 333.
  9. Bruce M. Metzger, Bart D. Ehrman, The Text of the New Testament: Its Transmission, Corruption, and Restoration, Oxford University Press,‎ 2005 (ISBN 978-0-19-516122-9), p. 83

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]