Codex Xolotl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Xólotl.

Le Codex Xolotl est un manuscrit aztèque qui retrace l'histoire des Chichimèques depuis leur installation dans la vallée de Mexico, à Tenayuca, sous la direction de leur chef Xolotl, en 1068[1],[2], 1172[3] ou 1224[4], jusqu'à la guerre tépanèque de 1427[4].

C'est la seule source indigène proposant une date pour l'apparition de l'écriture en nahuatl : la planche IV mentionne un scribe appelé Coatlitepan une année 4 Acatl, c'est-à-dire en 1275[5],[2].

Ce document, composé de dix planches et de trois fragments[6], est conservé par la Bibliothèque nationale de France[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Présentation du codex Xolotl sur l'iconothèque numérique de l'Université libre de Bruxelles (collection HAA Codex Amérique de Michel Graulich).
  2. a et b Visite virtuelle de la division orientale du département des Manuscrits de la Bibliothèque nationale de France.
  3. Jongsoo Lee, The allure of Nezahualcoyotl: pre-Hispanic history, religion, and Nahua poetics, UNM Press,‎ 2008 (ISBN 0826343376, lire en ligne), p. 57
  4. a et b Description du codex Xolotl sur la page sur les facsimilés de codex mésoaméricains conservés dans les bibliothèques de l'université d'Albany.
  5. Page sur l'écriture nahuatl de la Proel (Promotora Española de Lingüística).
  6. Marc Thouvenot, Annotations du Codex Xolotl, 1992, (ISBN 2-908782-09-X).
  7. Codex Xolotl. Étude d'une des composantes de son écriture : les glyphes. Dictionnaire des éléments constitutifs des glyphes, thèse de Marc Thouvenot présentée pour le doctorat ès-lettres et sciences humaines, sous la direction de Jacques Soustelle, 1987.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Charles E. Dibble, Códice Xolotl, vol. 2, UNAM,‎ 1951, 164 p..
  • Enrique Florescano, National narratives in Mexico: a history, University of Oklahoma Press,‎ 2006 (ISBN 0806137010), p. 49-53.

Liens externes[modifier | modifier le code]