Codex Ríos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Codex Vaticanus (homonymie).
Recto du folio 25 du codex Ríos, expliquant le châtiment réservé aux hommes et aux femmes accusés d'adultère.

Le Codex Ríos, appelé aussi Codex Vaticanus A ou Codex Vaticanus 3738, est une copie augmentée et traduite en italien du codex aztèque dit Telleriano-Remensis[1].Il est classé dans le groupe Borgia.

Nom[modifier | modifier le code]

Contrairement au cas de la plupart des autres codex mésoaméricains, le nom du codex Ríos ne vient ni d'un de ses possesseurs, ni de son lieu de réalisation ou de conservation, mais d'un de ses auteurs, le dominicain Pedro de los Ríos, à qui sont attribuées les gloses en italien[2].

Caractéristiques physiques[modifier | modifier le code]

Il se compose de 101 feuilles de papier européen d'un format variable proche de 46,5 cm sur 29,5 cm[2].

Réalisation[modifier | modifier le code]

Il a été réalisé au XVIe siècle : les peintures ont probablement été terminées en 1562 et les commentaires en italien, écrits par différents auteurs, entre 1563 et 1565[1].

Contenu[modifier | modifier le code]

Le contenu est disparate. Les 101 folios ont été classés de la manière suivante :

  • traditions cosmologiques et mythologiques (1r-11v)
  • Tonalpohualli, dieux, signes des jours, neuf seigneurs de la nuit (12v-33r)
  • tableaux chronologiques : 1558-1619 (34v-36r)
  • calendrier de 18 mois (42v-51r)
  • sections ethnographiques (54r-61v)
  • annales pictographiques : 1195-1549 (66v-94v)
  • annales non illustrées (95v-96v)

Les folios 97 à 102 sont vides.

Conservation[modifier | modifier le code]

Il est conservé à la Bibliothèque apostolique vaticane sous la cote 3738[1].

Galerie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Hermann Lejarazu 2010.
  2. a et b ADEVA.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pedro de los Rios, Codex Vaticanus 3738 ("Cod. Vat. A", "Cod. Ríos") d. Biblioteca apostolica Vaticana : Farbreprod. des Codex in verkleinertem Format, Graz, Akadem. Druck- u. Verlagsanst., 1979 (fac-simile avec une introduction en français, anglais, allemand)
  • (es) Manuel A. Hermann Lejarazu, « Códice Vaticano A-Ríos », Arqueología Mexicana, no 105,‎ septembre 2010 (lire en ligne).