Codex Hierosolymitanus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Codex Hierosolymitanus (encore appelé "Codex de Jérusalem" ou "Manuscrit de Bryennios") est un manuscrit en grec du XIe siècle écrit par un scribe nommé Leo vers l'an 1056. Il a été découvert par Philotheos Bryennios en 1873 dans la bibliothèque du Patriarche de Jérusalem au monastère du Saint-Sépulcre.

Le Codex contient la Didaché, l'Épître de Barnabé, les deux Épitres de Clément, des lettres d'Ignace d'Antioche, et une liste de livres de la Bible déterminée par Jean Chrysostome.