Codex Cyprius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Onciale 017

Description de l'image  Codex Cyprius (John 6,52-53).JPG.
nom Codex Cyprius
texte Evangiles
langue Grec ancien
date IXe siècle
maintenant à Bibliothèque nationale de France
dimension 26 x 19 cm
type Texte byzantin
Catégorie V
Manuscrits du Nouveau Testament
PapyriOncialeMinusculesLectionnaire

Le Codex Cyprius, portant le numéro de référence Ke or 017 (Gregory-Aland), ε 71 (von Soden), est un manuscrit de vélin du Nouveau Testament en écriture grecque onciale. Le codex tire son nom de la île de Chypre.

Description[modifier | modifier le code]

C'est un manuscrit complet du Evangiles. Le codex se compose de 267 folios, écrites sur une colonne, avec 16-31 lignes par colonne. Les dimensions du manuscrit sont 26 × 19 cm[1]. Les lettres et les mots ne sont pas séparés les uns des autres (scriptio-continuae).

Luc 20,9

C'est un témoin du texte byzantin. Kurt Aland le classe en Catégorie V[1].

À la fin du manuscrit la marque de colophon a été inséré par la deuxième main :

εγραφη δε η δελτος αυτη διαχειρ[] βασιλειου μοναχου
ημφιασκεται εκεφ[]κεωθη υπ[..θε]οδουλου του μοναχου
προσδεξητε αυτην η παναγια θκος και ο αγιος ευτυχιος
κσδεοθς δια πρεσβειων της υπερ [αγι]λς θκου και
του αγιου ευτυχιου χαρισηται ημιν την βασιλειαν
των ουνων αιωνιζησαν αμην:~[2]

Les paléographes datent ce manuscrit du IXe siècle. Il fut apporté à Paris depuis Chypre en 1673. Il est conservé à la Bibliothèque nationale de France (Gr. 63), à Paris[1],[3].

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Kurt Aland et Barbara Aland (trad. Erroll F. Rhodes), The Text of the New Testament : An Introduction to the Critical Editions and to the Theory and Practice of Modern Textual Criticism, Grand Rapids (Michigan), William B. Eerdmans Publishing Company,‎ 1995, 2e éd. (ISBN 978-0-8028-4098-1), p. 113
  2. Gregory, Caspar René, Textkritik des Neuen Testaments, vol. 1, Leipzig, J.C. Hirnichs,‎ 1900 (lire en ligne), p. 55
  3. « Liste Handschriften », sur Münster Institute, Institute for New Testament Textual Research (consulté le 15 Mart 2012)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Scholz, Commentario inaigiralis de Codice Cyprio et familia quam sistit pro summis in theologia honoribus rite impetrandis in: Curae criticae in historiam textus Evangeliorum: commentationibus duabus, Heidelberg 1820, p. 53-90
  • (de) Wilhelm Bousset, Die Gruppe K Π (M) in den Evangelien, Texte und Untersuchungen, Bd. 11, Leipzig 1894, Heft 4, S. 111-135.
  • (en) Bruce M. Metzger, The Text Of The New Testament: Its Transmission, Corruption and Restoration, 1968 etc, Oxford University Press.
  • (en) Silva. Lake, Family Π and the Codex Alexandrinus" The Text According to Mark, S & D V, London 1937.
  • Henri Omont, Très anciens manuscrits grecs bibliques et classiques de la Bibliothèque Nationale (Paris 1896), 5 (Plate).