Codex Augiensis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Onciale 010

Description de l'image  Codex Augiensis (Eph 1,12-19).jpg.
nom Codex Augiensis
texte Épîtres de Paul
langue Grec ancien
date IXe siècle
maintenant à Trinity College (Cambridge)
dimension 23 x 19 cm
type Texte occidental
Catégorie II
Manuscrits du Nouveau Testament
PapyriOncialeMinusculesLectionnaire

Le Codex Augiensis, portant le numéro de référence Fp ou 010 (Gregory-Aland), α 1029 (Soden), est un manuscrit du Nouveau Testament de vélin en écriture grecque onciale[1]. Le codex tire son nom de la île de Augia.

Description[modifier | modifier le code]

Le codex se compose de 136 folios (23 x 19 cm)[1]. C'est un manuscrit bilingue (grec et latin), écrit en deux colonnes parallèles, le latin à gauche, le grec à droite[1].

Ce codex contient les Épîtres de Paul, avec de nombreuses lacunes (Épître aux Romains 1,1-3,19; 1 Cor 3,8-16; 6,7-14; Col 2,1-8; Philémon 21-25; Hébreux est ajouté en annexe). Manuscrit bilingue grec-latin, acheté par Richard Bentley (1662-1742), à L.C. Mieg, à Heidelberg[2],[3].

C'est le témoin du texte occidental. Kurt Aland le classe en Catégorie II[1].

Les paléographes datent unanimement ce manuscrit du IXe siècle[1].

Le manuscrit a été examiné par Constantin Tischendorf[4] et F. H. A. Scrivener[5].

Il est conservé à la bibliothèque de Trinity College (Cat. numero: B. XVII. 1) à Cambridge[1],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f (en) Kurt Aland et Barbara Aland (trad. Erroll F. Rhodes), The Text of the New Testament : An Introduction to the Critical Editions and to the Theory and Practice of Modern Textual Criticism, Grand Rapids (Michigan), William B. Eerdmans Publishing Company,‎ 1995, 2e éd. (ISBN 978-0-8028-4098-1), p. 110
  2. (en) Bruce M. Metzger et Bart D. Ehrman, The Text of the New Testament : Its Transmission, Corruption and Restoration, Oxford, Oxford University Press,‎ 2005, 4e éd. (ISBN 978-0-19-516122-9), p. 74
  3. a et b « Liste Handschriften », sur Münster Institute, Institute for New Testament Textual Research (consulté le 15 Mart 2012)
  4. C. v. Tischendorf, Anecdota sacra et profana ex oriente et occidente allata sive notitia, Lipsiae 1861, pp. 209-216. (la)
  5. F. H. A. Scrivener, Contributions to the Criticism of the Greek New Testament bring the introduction to an edition of the Codex Augiensis and fifty other Manuscripts, Cambridge 1859. (la)

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]