Codex Athos Dionysius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Onciale 045

alt=Description de l'image Codex 045 (Gregory-Aland).jpg.
nom Codex Athous Dionysius
texte Évangiles
langue Grec ancien
date IXe siècle
maintenant à Monastère de Dionysiou
dimension 22 x 16 cm
type Texte byzantin
Catégorie V
Manuscrits du Nouveau Testament
PapyriOncialeMinusculesLectionnaire

Le Codex Athous Dionysius, porte le numéro de référence Ω ou 045 (Gregory-Aland), ε 61 (Soden), est un parchemin manuscrit en écriture grecque onciale.

Description[modifier | modifier le code]

Le codex se compose de 259 folios. Il est écrit sur deux colonnes, 19 lignes par colonne. Les dimensions du manuscrit sont de 22 x 16 cm[1],[2].

Ce manuscrit contient le texte presque complet des Évangiles, il manque juste Luc 1,15-28[3].

Les paléographes sont unanimes pour dater ce manuscrit du IXe siècle[1].

L'écriture du codex est de type byzantin. Kurt Aland le classe en Catégorie V[1].

Il contient le récit de Jésus et la femme adultère (Jean 7,53-8,11)[4].

Il est conservé au Monastère de Dionysiou (10) 55 du Mont Athos[1].

Liens internes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Kurt Aland et Barbara Aland (trad. Erroll F. Rhodes), The Text of the New Testament : An Introduction to the Critical Editions and to the Theory and Practice of Modern Textual Criticism, Grand Rapids (Michigan), William B. Eerdmans Publishing Company,‎ 1995, 2e éd. (ISBN 978-0-8028-4098-1), p. 118
  2. « Liste Handschriften », sur Münster Institute, Institute for New Testament Textual Research (consulté le 19 Mart 2012)
  3. Bruce M. Metzger, Bart D. Ehrman, The Text of the New Testament: Its Transmission, Corruption and Restoration, Oxford University Press, 2005, p. 86.
  4. Caspar René Gregory, Textkritik des Neuen Testaments, vol. 1, Leipzig, J.C. Hinrichs’sche Buchhandlung,‎ 1900 (lire en ligne), p. 95

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Kirsopp Lake and Silva New, Six Collations of New Testament Manuscripts Harvard Theological Studies, XVII, Cambridge, Massachusetts, 1932, pp. 3-25.
  • Russell Champlin, Family E and Its Allies in Matthew (Studies and Documents, XXIII; Salt Lake City, UT, 1967).
  • J. Greelings, Family E and Its Allies in Mark (Studies and Documents, XXXI; Salt Lake City, UT, 1968).
  • J. Greelings, Family E and Its Allies in Luke (Studies and Documents, XXXV; Salt Lake City, UT, 1968).
  • F. Wisse, Family E and the Profile Method, Biblica 51, (1970), pp. 67-75.