Codex Argenteus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une page du Codex argenteus

Le Codex argenteus est un luxueux évangéliaire du VIe siècle écrit en langue gotique. 188 feuillets sur 336 ont été retrouvés. Il s'agit du plus ancien document complet attestant une langue germanique qui nous soit parvenu (quelques inscriptions en alphabet runique sur des objets quotidiens et des armes sont plus anciennes). Le codex argenteus est la copie d'un texte antérieur : une partie de la traduction en gotique de la bible faite par l'évêque Wulfila (ou Ulfila, 311383).

Le codex est conservé depuis le XVIIe siècle en Suède, à la bibliothèque de l'Université d'Uppsala. Il est écrit avec des encres d'or et d'argent sur des feuilles de parchemin colorées avec la pourpre du murex. Il a été transmis par des Ostrogoths d'Italie du nord. L'alphabet utilisé a sans doute été inventé par Wulfila, qui se basait pour le faire sur l'alphabet grec.

Extrait du texte[modifier | modifier le code]

Le texte du Notre Père (Matthieu (6: 9-13)) tel qu'il apparaît dans le Codex argenteus :

atta unsar þu ïn himina
weihnai namo þein
qimai þiudi nassus þeins
wairþai wilja þeins
swe ïn himina jah ana airþai
hlaif unsarana þana sin teinan gif uns himma daga
jah aflet uns þatei skulans sijai ma
swaswe jah weis afletam þai skulam unsaraim
jah ni brig gais uns ïn fraistubnjai
ak lau sei uns af þamma ubilin
unte þeina ïst þiudangardi
jah mahs jah wulþus ïn aiwins
amen

Liens externes[modifier | modifier le code]