Codex Apel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Codex Apel est un codex allemand qui date d'environ 1500. Ce Codex constitue une importante source pour la connaissance de la musique polyphonique du XVe et XVIe siècles. Les œuvres contenues dans ce manuscrit ont été collectées par Nikolaus Apel environ entre 1490 et 1504[1]. L'ouvrage contient 172 pièces réparties sur 260 folios, principalement de la musique religieuse d'auteurs allemands et d'Europe du Nord, et contenant des exemples de parties pour contreténor qui était une spécialité de la musique allemande de l'époque[2]. Parmi les pièces qu'il contient, on trouve : Nich uns, o Herr et Christ ist erstanden.

Le manuscrit est actuellement conservé à la bibliothèque de l'université de Leipzig.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ignace Bossuyt, Cui dono lepidum novum libellum?: dedicating Latin works and motets in the sixteenth century, Academia Belgica (Rome, Italie),‎ 2008
  2. John Kmetz, Music in the German Renaissance: Sources, Styles, and Contexts,‎ 2006

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Stanley Sadie (préf. Stanley Sadie), The Grave Concise Dictionary of Music, London, Macmillan,‎ 1995 (1re éd. 1988), 909 p. (ISBN 0-333-43236-3)

Source[modifier | modifier le code]