Codes Rousseau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Codes Rousseau

Création 1937
Fondateurs Louis Rousseau
Forme juridique SAS
Slogan Initions de nouvelles conduites
Siège social Drapeau de France Château d'Olonne (France)
Direction Michel Goepp
Activité Edition
Société mère Springer
Site web www.codesrousseau.fr

Codes Rousseau est une société française d'édition de supports pédagogiques d'apprentissage aux différents permis.

L'entreprise a été créée en 1937 aux Sables d'Olonne par Louis Rousseau. Codes Rousseau appartient actuellement au groupe Springer[1].

Historique[modifier | modifier le code]

  • 1937 : Louis Rousseau, moniteur d'auto-école, créé un ouvrage compilant l'ensemble des questions courantes du permis de conduire.
  • 1987 : Création d'un logiciel de gestion pour l’auto-école.
  • 1994 : Obtention de l’appel d’offres du Ministère des Transports pour la création du premier[2] boîtier d’examen. Création et installation du système d’enseignement aux permis pour l’armée, le système Espoir.
  • 1995 : Création de Cédéroms cours et tests.
  • 1996 : Lancement des boîtiers de tests Coradis pour permettre aux élèves de s’entraîner dans les conditions de l’examen.
  • 1997 : Acquisition des Éditions du Bateau et des Editions La Baule.
  • 1999 : Commercialisation de DVD tests.
  • 2000 : Participation au renouvellement de la banque de données pour l’examen du code de la route. Création de la filiale Codes Rousseau Maroc.
  • 2003 : Lancement du logiciel d’évaluation Observer.
  • 2005 : Renouvellement du marché Espoir (exclusivité Codes Rousseau).
  • 2006 : Obtention du marché du Ministère de la mer (création de la banque de données pour le permis côtier et l’équipement des salles d’examen). Obtention du marché de l’examen du code pour la Nouvelle-Calédonie : équipement des centres d’examen avec les logiciels et boîtiers Easytest.
  • 2007 : Commercialisation des premiers boîtiers radio (système Easytest). Diversification des activités vers le marché de l’éducation à la sécurité routière des enfants.
  • 2008 : Les élèves peuvent s’entraîner à l’examen sur un site dédié, accessible avec une carte acheté à l’auto-école. Réorganisation de l’activité Prévention avec le développement de la Méthode Action Prévention. Lancement d’Easypratique : ce nouveau système permet aux formateurs de consulter sur leur pocket PC, à bord de leur voiture : planning, fiche élève, suivi pratique…
  • 2009 : Lancement de Freetest 3 sur support USB. Lancement d'un outil Easyweb : les élèves peuvent s’entraîner au code à partir de n’importe quel ordinateur connecté à Internet.
  • 2010 : Codes Rousseau signe un partenariat publicitaire avec la marque Chevrolet/Daewoo.
  • 2012 : Création de Freetest mobile, une application pour réviser son code de la route sur i-phone et Android[3]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Springer Science+Business Media est un groupe d'édition professionnelle d'origine allemande. Au niveau mondial, c'est le deuxième groupe d’édition spécialisé dans le secteur des Sciences, Technologies et Médecine (STM).
  2. Référence ?
  3. http://www.espacedatapresse.com/fil_datapresse/consultation_cp.jsp?idcp=2740738