Cocqueville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cocqueville est un capitaine protestant des guerres de religion françaises.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dès 1560, il participe à la conjuration d'Amboise pour s’emparer du roi : il est parmi les rares qui en réchappent.

Il combat à la tête de bandes protestantes en Picardie : prise du château de Lucheux (1567).

En 1568, il prend la tête d’une troupe de 2.500 hommes pour secourir les protestants des Pays-Bas, soumis à une dure répression du duc d’Albe. Il prend la ville de Saint-Valery-sur-Somme (1568), mais est battu par le gouverneur de Picardie Cossé-Brissac le 18 juillet (bataille de Saint-Valery)[1].

Capturé, il est décapité[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. John Lothrop Motley. HISTORY OF THE NETHERLANDS, PG EDITION, VOLUME 15. Disponible en ligne [1]. Consulté le 22 février
  2. Pierre Miquel, Les Guerres de religion, Paris, Club France Loisirs, 1980 (ISBN 2-7242-0785-8), p 265

Condamné à mort exécuté par décapitation