Cock Robin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cock Robin

Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock, pop rock, new wave
Années actives 19821990
2006–présent
Labels Columbia Records
Site officiel www.cockrobinmusic.com
Composition du groupe
Membres Peter Kingsbery
Anna LaCazio
Anciens membres Clive Wright
Lou Molino III

Cock Robin est un groupe de musique pop rock américain, fondé en 1980 à Los Angeles. Il compte comme chanteurs principaux Peter Kingsbery et Anna LaCazio. Il a été actif jusqu'en 1990, date à laquelle les membres se sont séparés. Le groupe a été reformé en 2006 lors de la sortie de son quatrième album.

Histoire du groupe[modifier | modifier le code]

1985-1990 : La première période[modifier | modifier le code]

Le groupe tire son nom d'une comptine du XVIIe siècle intitulée Le mariage de Cock Robin et Jenny Wren[1]. À l'origine, il comptait quatre membres (le chanteur et auteur-compositeur Peter Kingsbery, ainsi qu'Anna LaCazio, Clive Wright et Louis Molino III) mais s'est vite résumé aux deux chanteurs Kingsbery et LaCazio.

Dès le premier album (Cock Robin), sorti le 22 septembre 1985 et produit par Steve Hillage, et les singles When Your Heart Is Weak et The Promise You Made, Cock Robin a connu un grand succès en Europe, et plus particulièrement en France, en Allemagne, en Italie, en Belgique et aux Pays-Bas.

Deux ans plus tard est sorti le deuxième album, intitulé After Here Through Midland. Celui-ci a été produit par Don Gehman, qui avait travaillé sur des albums de John Mellencamp et de R.E.M.. Le premier single, Just Around The Corner, est vite devenu un hit en France et en Europe continentale (entrant dans le Top 20) où le groupe a fait une tournée de plusieurs mois.

En 1989, un troisième album est sorti (First Love Last Rites), produit par Rhett Davies, le producteur de Roxy Music, ce qui est assez logique vu que Roxy Music fait partie des influences de Cock Robin. L'album a été accompagné d'un nouveau hit, Worlds Apart surtout en France et d'une nouvelle tournée en Europe.

Peu de temps après le groupe s'est séparé et Peter Kingsbery a poursuivi une carrière solo en France, où il s'est installé. Malgré la disparition du groupe, de multiples compilations et best-of ont été régulièrement édités, de même que les morceaux les plus célèbres ont continué d'être diffusés sur les radios françaises.

2006 : La reformation[modifier | modifier le code]

En 2006, Cock Robin est revenu avec un quatrième album, intitulé I Don't Want To Save The World, et une tournée de plusieurs dates en France et aux États-Unis, ainsi qu'une apparition à la Fête de la musique à Paris.

En 2009, le groupe est revenu avec un album live paru le 25 mai. Celui-ci a été enregistré lors du concert donné à Châlons-en-Champagne le 28 août 2006. Il est accompagné d'une tournée de plusieurs concerts en France (Le Cannet, Lille, Paris à La Cigale entre autres), aux Pays-Bas et en Suisse (Casino de Bâle) de juin à septembre.

Cock Robin a fait une apparition lors de la Fête de la musique le 21 juin 2009 au Parc de Bagatelle à Paris, et a également participé au Festival Country Music de Mirande le 12 juillet 2009, où Peter Kingsbery s'était déjà produit en 2007 et 2008, avec les musiciens français qui accompagnent le groupe dans sa tournée. On notera également leur participation au 15e Festival montagne et musique de Palaiseau le 27 septembre 2009 au profit des associations à chacun son Everest et Étoiles des Neiges.

2010 : Songs from a Bell Tower[modifier | modifier le code]

Cock Robin a enregistré à Los Angeles un sixième album, intitulé Songs from a Bell Tower, qui est sorti le 11 octobre. Composé et écrit comme les albums précédents par Peter Kingsbery, ce nouvel opus bénéficie une nouvelle fois de la présence de Pat Mastelotto à la batterie.

2011[modifier | modifier le code]

Le groupe a repris la route en janvier 2011 pour une tournée en France (dont une date au Bataclan et une autre à l'Olympia à Paris) et en Allemagne. Cock Robin a donné un concert au Festival Atypique, à Saint-Quay-Portrieux (22), le 12 juillet, ainsi qu'au Festival FestiMeuse[2] (Vireux, 25 juillet) avec en première partie le groupe lillois Marvin Hood[3].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres principaux[modifier | modifier le code]

Musiciens Additionnels[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1985 : Cock Robin (9 titres)
  • 1987 : After Here Through Midland (9 titres)
  • 1989 : First Love, Last Rites (10 titres / 11 titres sur la version US – "It's Only Make Believe")
  • 2006 : I Don't Want To Save The World (13 titres / 14 titres (sur la version téléchargeable) - "Just around the Corner" acoustic version)
  • 2010 : Songs from a Bell Tower (Edition simple : 11 titres / Edition limitée - 2 Cds : nouvel album (photos et paroles) + album Live de 2009)

Singles studio[modifier | modifier le code]

  • 1985 : When Your Heart is Weak
  • 1985 : The Promise You Made
  • 1986 : Throught You Were on my Side
  • 1986 : Once We Might Have Known (single promo)
  • 1987 : Just Around the Corner
  • 1987 : The Biggest Fool of All
  • 1988 : El Norte
  • 1989 : Worlds Apart
  • 1990 : Straighter Line
  • 1990 : Manzanar
  • 1990 : It's Only Make Believe (single promo)
  • 2006 : Body Over Mind (single promo)
  • 2006 : Fair Enough (single promo)
  • 2011 : Grand edit version (single promo)

Enregistrements live[modifier | modifier le code]

  • 1990 : Live au Grand Rex (vidéo)
  • 2009 : Live

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1990 : Collection Gold
  • 1991 : The Best of Cock Robin
  • 1998 : The Best of Cock Robin (même édition que celle de 1991, avec une chanson supplémentaire "Only the Very Best")
  • 2000 : Best Ballads
  • 2001 : When Your Heart Is Weak et Les Indispensables de Cock Robin
  • 2004 : The Promise You Made
  • 2011 : Open Book: The Best of Cock Robin

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. aussi appelée The Death and Burial of Cock Robin, publiée pour la première fois en 1744 à Londres dans Tommy Thumb's Pretty Song Booktrad. On peut traduire par Le mariage de Rouge-Gorge et Jenny Wren et La Mort et l'Enterrement de Rouge-Gorge. Source (en) Russel Merritt & J.B. Kaufman, Walt Disney's Silly Symphonies p 162
  2. « Festi’Meuse » (consulté en 23 décembre 2013)
  3. (en) « Marvin Hood », sur Myspace (consulté en 23 décembre 2013)