Coche (bateau)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coche.
Intérieur d'un coche d'eau néerlandais « Trekschuit », tel qu'utilisé sur le Haarlemmertrekvaart, 1760
Coche d'eau néerlandais « Trekschuit », à Nieuwer-Amstel vers 1700-1725

Un coche ou coche d'eau, est un chaland fluvial, autrefois halé par des chevaux ou mû à la voile comme pour les galiotes.

Le coche d'eau est une embarcation de transport fluvial pour passager.

Historique[modifier | modifier le code]

Aux XVIIe et XVIIIe siècles, le coche d'eau était un moyen de transport utilisé par les voyageurs. Des services réguliers de coche d'eau existaient sur la plupart des rivières navigables et des canaux.

Au début du XIXe siècle un coche d'eau, la Galiote, reliait Rolleboise à Poissy. Elle transportait indifféremment voyageurs et marchandises et était très utilisée. Elle contenait 89 place dont 40 dans son salon. Elle était attelée à 4 chevaux qui étaient changé au relais établi à Rangiport un hameau de Gargenville. Un arrêté préfectoral en date du 13 mai 1809 « Départ de Rolleboise à 8 heures du soir arrivée à Poissy le lendemain à 5 heures du matin ». Pour l'aller 9 heures étaient nécessaires pour accomplir le trajet mais 5 heures suffisaient pour le retour. Cette différence était due au courant qu'il fallait remonter, à l'obscurité de la nuit et au mauvais entretien du chemin de halage[1].

Aujourd'hui, le terme est associé au développement touristique et aux promenades fluviales et circuits nautiques, comme au Cap d'Agde, à Castres, à Port Grimaud, sur la Vilaine à Rennes, sur la Loire en Anjou entre Montsoreau, Saumur et Candes, etc. Il existe aussi dans certaines villes traversées par des rivières importantes (Londres, Paris…), des navettes régulières, parfois fréquentes, utilisées au même titre que les autobus urbains. Londres a 28 points de débarquement intégrés au service de transport public de la ville[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Monographie de Rolleboise aux AD
  2. River Bus services : les navettes de Londres, carte et horaires des points desservis. Sur le site du ministère des transports britannique, en anglais.

Articles connexes[modifier | modifier le code]