Coccosphaerales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Coccosphaerales ou Coccolithales ou encore Coccolithophorales, ou Coccolithophoridés (du grec κοκκος «pépin», λίθος «pierre», φορος «porter» ) sont un ordre d'algues unicellulaires microscopiques appartenant à la classe des Prymnesiophyceae au sein du groupe des Haptophytes. L'accumulation de leur squelette fossilisé est le composant majoritaire de la craie.

Description et caractéristiques[modifier | modifier le code]

Ce sont des organismes exclusivement marins, que l'on rencontre en milieu pélagique. Ces algues protègent leur unique cellule sous une couche de plaques de calcite généralement discoïdes appelées coccolithes.

La craie est constituée en majeure partie de coccolithophoridés qui ont sédimenté au fond d'une mer ou d'un océan, se sont fossilisés et ont pris en masse.

Après leur mort, les coccolithes qui sédimentent au fond de la mer vont constituer l'essentiel des énormes couches de craie qui caractérisent la période géologique du Crétacé. Lors de la crise biologique Crétacé-Tertiaire, 50 % des espèces de coccolithophoridés disparurent.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Les coccolithophoridés sont désormais divisés en deux ordres distincts au sein des Prymnesiophyceae : les Coccosphaerales et les Coccolithales.

Classification de référence selon World Register of Marine Species (13 déc. 2010)[2] :


ITIS (24 novembre 2014)[1] ne connaît que les Coccosphaerales, et n'y compte qu'une seule famille :


Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Coccosphaerales :

Coccolithales :

Coccolithophorales :

Notes et références[modifier | modifier le code]