Cnide

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cnide
(grc) Κνίδος
Vue de Cnide depuis le petit théâtre
Vue de Cnide depuis le petit théâtre
Localisation
Pays Drapeau de la Turquie Turquie
Région de l'Antiquité Carie
Province Muğla
District Datça
Coordonnées 36° 41′ 10″ N 27° 22′ 29″ E / 36.686106, 27.3746936° 41′ 10″ Nord 27° 22′ 29″ Est / 36.686106, 27.37469  

Géolocalisation sur la carte : Turquie

(Voir situation sur carte : Turquie)
Cnide
Cnide

Cnide ou Knidos est une ville de la Grèce antique située sur les côtes de Carie, dans l'actuelle Turquie, au nord de l'île de Rhodes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Gravure d'une pièce de Cnide montrant Aphrodite

La fondation de Cnide est attribuée à des Spartiates. Vers 545 av. J.-C. elle est soumise par les Perses et participe avec eux à la bataille de Salamine (480 av. J.-C.). Après la défaite perse du cap Mycale en 479 av. J.-C. la cité rejoint la ligue de Délos mais se révolte contre la domination athénienne en 412 av. J.-C. Pendant l'époque hellénistique Cnide possédait une école médicale, mais la théorie selon laquelle celle-ci existait déjà au début de l'époque classique est infondée[1]. Ville encore relativement importante sous l'empire romain elle possède le statut de ville libre. Sous l'empire byzantin cependant elle a perdu toute importance et n'est qu'une simple bourgade.

C'est au temple d'Aphrodite de Cnide que se trouvait la célèbre statue de la déesse réalisée par le sculpteur Praxitèle.

Eudoxe de Cnide l'astronome, Ctésias, qui a écrit sur l'histoire de la Perse, et Sostrate de Cnide, l'architecte du phare d'Alexandrie sont les plus illustres des habitants de Cnide.

C'est à Cnide qu'ouvre en 700 avant notre ère la première école de médecine en Grèce antique.

En 1858, une équipe d'archéologues britanniques découvre une sculpture monumentale de lion exposée depuis au British Museum de Londres.

Panorama du site de Cnide.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vincenzo Di Benedetto: Cos e Cnido, in: Hippocratica - Actes du Colloque hippocratique de Paris 4-9 septembre 1978, ed. M. D. Grmek, Paris 1980, 97-111, v. aussi Antoine Thivel: Cnide et Cos ? : essai sur les doctrines médicales dans la collection hippocratique, Paris 1981 (passim), ISBN 22-51-62021-4; v. le compte rendu de Otta Wenskus (dans JSTOR).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :