Club alpin américain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Club alpin américain (American Alpine Club ou AAC) est un club d'alpinisme américain fondé en 1902 par Charles Ernest Fay.

Historique[modifier | modifier le code]

À ses débuts, l'AAC avait essentiellement pour but l'exploration de nouveaux massifs par les voies les plus faciles[1]ainsi que le progrès des sciences liées à la montagne telles que la géologie, la topographie, la glaciologie et publiait des monographies scientifiques dans la revue du club Alpina Americana. Puis en 1929, année de parution de l'Américan Alpine Journal, ce fut le tournant vers l'alpinisme sportif et la pratique de l'escalade de voies difficiles, que ce soit dans le parc national de Yosemite, dans les montagnes Rocheuses, en Alaska, dans la cordillère des Andes ou dans l'Himalaya. C'est ainsi que trois tentatives au K2 furent entreprises en 1938, 1939 et 1953, mais sans réussir à dépasser 8 000 mètres d'altitude. Dans les années 1960, d'autres expéditions lointaines furent organisées (Antarctique (1967), hivernale au mont McKinley (1968)[2], Nourestân (1968), Dhaulagiri (1969))[2] et de beaux exploits furent réalisés dans les Alpes occidentales[3].

Ascensions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Entre autres les monts Logan (1925) et le mont Fairweather (1931).
  2. a, b et c L'expédition au mont McKinley fut fatale à Jacques Batkin, celle au Dhaulagiri causa la mort de sept alpinistes emportés par une avalanche et l'hivernale sur l'Eiger tua John Harlin à la suite d'une rupture de corde dans l'assaut final.
  3. Gérard Bordes, Grande Encyclopédie de la Montagne, t. 1, Paris, Atlas,‎ 1976, 2400 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]