Cloven Hoof

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cloven Hoof

Pays d'origine Wolverhampton, West Midlands, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical NWOBHM, power metal
Années actives 1979-90
2000-
Labels Neat Records (en début de carrière)
FM Revolver...
Site officiel [1]
Composition du groupe
Membres Matt Moreton - chant
Ben Read - guitare
Lee Payne - basse
Jon Brown - batterie
Anciens membres Rob Kendrick, Russ North, David Potter - chant
Steve Rounds, Andy Wood - guitare
Kevin Poutney - batterie

Cloven Hoof est une formation heavy metal originaire de Wolverhampton (Royaume-Uni), surtout active au cours des années 1980. Considérée au départ comme partie intégrante de la NWOBHM, elle s'en éloigne peu à peu au milieu de la décennie, pour se tourner vers le power metal.

Le groupe, littéralement traduit par sabot fourchu[1] en français, s'est reformé en début de millénaire avec de nouveaux musiciens, après un hiatus d'une dizaine d'années. Le bassiste Lee Payne demeure le seul membre originel, et figure donc sur tous les enregistrements de Cloven Hoof.

Carrière[modifier | modifier le code]

Le quatuor est rapidement signé chez Neat Records, label de Newcastle upon Tyne spécialisé dans le métal[2].

Un mini-album recelant leur premier succès, Gates of Gehenna, paraît à l'été 1982. Cette chanson, par sa rhétorique guerrière, peut évoquer certains groupes américains contemporains, tels Manowar ou Iced Earth. Le véritable décollage se produit deux ans après avec l'auto-intitulé Cloven Hoof. Confirmation du style, y figurent les classiques Nightstalker, Crack the Whip et Laying down the Law.

Le 1er album public est proposé en 1986. Rob Kendrick, guitariste accompli ayant connu une certaine renommée avec le groupe blues-rock Trapeze dans les années 1970, occupe le poste de chanteur. Il ne s'éternise pas et Lee Payne, suite à des problèmes contractuels récurrents, dissout son groupe quelques années après.

Cloven Hoof, dans une nouvelle configuration, enregistre et tourne depuis le début des années 2000, dans des festivals de seconde zone.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • The Opening Ritual (EP), 1982
  • Cloven Hoof, 1984
  • Fighting Back (live), 1986
  • Dominator, 1988
  • A Sultan's Ransom, 1989
  • Eye of the Sun, 2006
  • The Definitive Part One (compilation), 2008
  • Throne of Damnation (EP), 2010

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Métaphore désignant le Diable.
  2. White Spirit, Raven (groupe), Blitzkrieg, Venom (groupe), Tygers of Pan Tang, Persian Risk..., sont quelques autres noms ayant été sous contrat chez cet éditeur.

Liens externes[modifier | modifier le code]