Clonk (jeu vidéo)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Clonk.
Clonk
Image illustrative de l'article Clonk (jeu vidéo)

Concepteur Matthes Bender

Date de sortie 1994
Genre Action-réflexion
Plate-forme Windows et Linux

Clonk est un jeu vidéo sous licence freeware (depuis peu, il était auparavant shareware), à scénario, allemand créé en 1994 par Matthes Bender.

Historique[modifier | modifier le code]

Il a eu depuis de nombreuses suites:

Même si Matthes Bender est à la base le seul créateur de Clonk, RedWolf Design, une société de production de jeux vidéo dont il est le directeur a très vite pris le flambeau et perpétué la série de Clonk. Puis une communauté s'est formée autour de ce jeu et nombre de joueurs se sont mis à programmer ou traduire pour ce jeu. Il est en effet très simple de produire soi même ses propres objets ou véhicules sans qu'il y ait besoin de connaissance très approfondie en programmation. Clonk a obtenu la médaille d'argent de la Games Convention allemande pour sa communauté si active. En effet grâce aux efforts de tous ses joueurs, il existe des milliers d'extensions différentes pour ce jeu allant des Clonks de l'espace aux Clonks de la jungle, Clonk est traduit dans beaucoup de langues, dont par exemple l'estonien.

Principe du Jeu[modifier | modifier le code]

Le concept du jeu est jugé novateur, il mêle à la fois des éléments de plate-forme, de réflexion, de stratégie et même de RPG.

Il place le joueur (à l’origine, car les variantes sont nombreuses, voir plus haut) au contrôle d’une ou plusieurs petites créatures les fameux « clonks » qui rappellent, par leurs apparence et quelques-unes de leurs possibilités les « Lemmings » du jeu vidéo.

Comme dans Lemmings, les clonks se déplacent dans un environnement 2D « en coupe » (on pourrait comparer la vision du monde de clonk, comme celui de Lemmings, à l’aperçu donné par les fourmilières sous verre : aussi bien la surface sur laquelle évoluent les clonks que le sous-sol, les tunnels et les veines de matériaux qui peuvent le parcourir sont ramenés sur le même plan). Comme dans Lemmings toujours, les clonks ont à leur disposition un ensemble de possibilités pour se mouvoir dans leur environnement : marcher, sauter, grimper au mur, creuser etc. Cependant la comparaison s’arrête là.

Clonk offre en effet principalement au joueur le pouvoir, par l’intermédiaire de ses petites créatures, d’agir, et de façon variée sur l’environnement du jeu. Les clonks peuvent en effet couper des arbres pour en faire du bois qui servira aussi bien au chauffage qu’à la construction, creuser des mines pour extirper les richesses du sous-sol … ou même, pourquoi pas, y cacher un domaine fortifié et imprenable ou s’en servir pour enfermer un monstre coriace ou même y vider un lac ! Creuser des douves ou aplanir un terrain pour faciliter le passage ; utiliser des ressources pour la construction ou les vendre pour faire prospérer l’économie ; armer un groupe de clonk pour le combat ou construire des centrales électriques, des moulins à vent ou des tours de défense …

Autant d’éléments qui pourraient rappeler différents jeux de stratégie. Pourtant le moteur du jeu, gérant principalement des paramètres strictement physique il offre une liberté totale.

Les différents matériaux sont composés d’un ensemble de particules avec différentes propriétés : l’eau coule, la terre peut être creusée par les explosions ou les clonks, le sable est un peu des deux, la pierre nécessite un explosif pour être creusée et explose en fragments, la neige fond, l’acide corrode, la lave brule etc… Le clonk creuse à l’endroit et dans la direction qu’on lui donne. Rien n’interdit de miner le sous-sol comme bon nous semble. De la même façon, le feu se propage là où le porte le vent et les clonks.

À cela il convient d’ajouter :

  • Que l’environnement a ses propres caprices : pluie, vent, nuit, jour, tremblement de terre ou volcans. Il est peuplé de nombreuses créatures, certaines dangereuses (les monstres ou les « zaps » entre autres), certaines indifférentes voir comestibles (« wipf », poissons etc …).
  • Que les clonk disposent de nombreux objets ou véhicules et bâtiments qu’ils peuvent fabriquer, utiliser vendre ou détruire.
  • Qu’ils gagent progressivement de l’expérience et se fortifier s’ils sont utilisés suffisamment souvent. Chaque clonk a en effet une identité et des caractéristiques qui lui sont propres.

L’ensemble en fait une expérience ludique jugée tout à fait étonnante et ce, malgré des graphismes 2D assez déroutants pour une création de cette époque.

Mode développeur[modifier | modifier le code]

Si vous possédez une version enregistrée du jeu, vous pouvez activez le mode développeur dans les options (le mot de passe se trouve dans la documentation de ce mode disponible sur les sites décris en fin de page). Ce mode permet d'ajouter le contenu que vous souhaitez au jeu: scénario, objets, pack, etc. Vous pouvez aussi y modifier des objets déjà existants. Une fois le mode activé, le lanceur se transforme en explorateur et le moteur du jeu passe en mode fenêtré avec une console. Les développeurs ont créé spécialement un langage de script, le C4Script, qui se rapproche de plus en plus du C++ au fur et à mesure des versions (au point de vue de la syntaxe).

Liens externes[modifier | modifier le code]