Cloche de plongée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La cloche de plongée ou cloche à plongeur est un des premiers équipements qui a permis à l'Homme d'effectuer des travaux, des expériences ou des explorations sous l'eau. Le dispositif consiste à descendre verticalement dans l'eau à l'aide d'un câble, une chambre sans plancher, ce qui emprisonne un volume d'air suffisant à l'activité d'une ou plusieurs personnes ; celle-ci pouvant se prolonger si l'air peut être renouvelé.

Histoire[modifier | modifier le code]

Alexandre le Grand dans sa columpha (peinture du XVIe siècle)

La première cloche à plongée aurait été utilisée durant l'Antiquité par Alexandre le Grand en 322 av. J.-C.. Baptisé Colympha, l'engin était formé d'un grand tonneau de verre ouvert sur le bas. Grâce à cet ancêtre de la cloche à plonger, il aurait exploré les fonds méditerranéens à environ 10 mètres de la surface.

En 1690, le physicien Edmond Halley invente la véritable « cloche à plongeur » permettant d'amener deux personnes à 50 pieds (18 mètres) de profondeur. Le système a permis d'effectuer de nombreux travaux en milieu subaquatique (digues, piles de pont...) jusqu'à l'invention de scaphandres fiables.

En mai 1939, pour la première fois, une cloche de plongée mise au point et dirigée par Charles Momsen(en), permet de sauver la majorité des hommes d'équipage bloqués dans un sous-marin, le Squalus(en).

Principe[modifier | modifier le code]

Cloche de Halley[modifier | modifier le code]

La cloche à plongeur de Halley est formée d'une chambre de bois étanche et lestée de plomb. Elle est munie de vitres dans sa partie supérieure pour laisser entrer la lumière. L'air peut y être renouvelé par l'apport régulier de tonneaux d'air frais depuis la surface qui sont ouverts sous la cloche. Le système permet également des sorties grâce à un casque relié à la cloche par un tuyau. La pression permet de bloquer l'entrée de l'eau dans la cloche.

Voir aussi[modifier | modifier le code]