Clifford Jordan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Clifford Laconia Jordan (né le 2 septembre 1931 à Chicago; mort le 27 mars 1993 à Manhattan) était un saxophoniste de jazz.

Dès le début de sa carrière, Jordan a acquis un son original au saxophone ténor. Il a joué à Chicago avec Max Roach, Sonny Stitt et de groupes de R&B avant de déménager à New York en 1957. Jordan y a fait immédiatement forte impression enregistrant trois albums pour le prestigieux label Blue Note (dont un avec John Gilmore). Il a réalisé des tournées et enregistré avec Horace Silver (1957-1958), J.J. Johnson (1959-1960), Kenny Dorham (1961-1962) et Max Roach (1962-1964).

Après avoir joué en Europe avec Charles Mingus et Eric Dolphy, Jordan a travaillé la plupart du temps comme leader. Il a fait partie d'un quartet dirigé par Cedar Walton en 1974-1975 et vers la fin de sa vie a dirigé un big band.

Clifford Jordan a enregistré en tant que leader pour Blue Note, Riverside, Jazzland, Atlantic (un album peu connu de compositions de Leadbelly), Vortex, Strata-East, Muse, Frontier Records, SteepleChase, Criss Cross, Bee Hive, DIW, Milestone et Mapleshade.

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

  • Blowing In From Chicago, 1957, Blue Note
  • Cliff Craft, 1957, Blue Note
  • Cliff Jordan, 1957, Blue Note
  • Spellbound, 1960, Riverside
  • Bearcat, 1961, Jazzland
  • These Are My Roots: Clifford Jordan Plays Leadbelly, 1965, Atlantic
  • The Highest Mountain, 1975, Muse
  • Two Tenor Winner!, 1984, Criss Cross