Clifford Jordan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Clifford Jordan

Clifford Laconia Jordan (né le à Chicago; mort le à Manhattan) était un saxophoniste de jazz.

Dès le début de sa carrière, Jordan a acquis un son original au saxophone ténor. Il a joué à Chicago avec Max Roach, Sonny Stitt et de groupes de R&B avant de déménager à New York en 1957. Jordan y a fait immédiatement forte impression enregistrant trois albums pour le prestigieux label Blue Note (dont un avec John Gilmore). Il a réalisé des tournées et enregistré avec Horace Silver (1957-1958), J.J. Johnson (1959-1960), Kenny Dorham (1961-1962) et Max Roach (1962-1964).

Après avoir joué en Europe avec Charles Mingus et Eric Dolphy, Jordan a travaillé la plupart du temps comme leader. Il a fait partie d'un quartet dirigé par Cedar Walton en 1974-1975 et vers la fin de sa vie a dirigé un big band.

Clifford Jordan a enregistré en tant que leader pour Blue Note, Riverside, Jazzland, Atlantic (un album peu connu de compositions de Leadbelly), Vortex, Strata-East, Muse, Frontier Records, SteepleChase, Criss Cross, Bee Hive, DIW, Milestone et Mapleshade.

Discographie[modifier | modifier le code]

En tant que leader[modifier | modifier le code]

  • 1957: Blowing in from Chicago (Blue Note) - avec John Gilmore
  • 1957: Cliff Jordan (Blue Note)
  • 1957: Jenkins, Jordan and Timmons (New Jazz) - avec John Jenkins et Bobby Timmons
  • 1957: Cliff Craft (Blue Note)
  • 1960: Spellbound (Riverside)
  • 1961: A Story Tale (Jazzland) - avec Sonny Red
  • 1961: Starting Time (Jazzland)
  • 1962: Bearcat (Jazzland)
  • 1965: These are My Roots: Clifford Jordan Plays Leadbelly (Atlantic)
  • 1968: Soul Fountain (Vortex)
  • 1972: In the World (Strata-East)
  • 1973: Glass Bead Games (Strata-East)
  • 1974: Half Note (SteepleChase)
  • 1975: Night of the Mark VII (Muse)
  • 1975: On Stage Vol. 1 (SteepleChase)
  • 1975: On Stage Vol. 2 (SteepleChase)
  • 1975: On Stage Vol. 3 (SteepleChase)
  • 1975: Firm Roots (SteepleChase)
  • 1975: The Highest Mountain (SteepleChase)
  • 1976: Remembering Me-Me (Muse)
  • 1977: Inward Fire (Muse)
  • 1978: The Adventurer (Muse)
  • 1978: Hello, Hank Jones (Eastworld)
  • 1981: Hyde Park After Dark (Bee Hive) - avec Victor Sproles, Von Freeman, Cy Touff
  • 1984: Repetition (Soul Note)
  • 1984: Dr. Chicago (Bee Hive)
  • 1984: Two Tenor Winner (Criss Cross) - avec Junior Cook
  • 1985: The Rotterdam Session (Audio Daddio) - avec Philly Joe Jones et James Long
  • 1986: Royal Ballads (Criss Cross)
  • 1987: Live At Ethell's (Mapleshade)
  • 1987: The Mellow Side of Clifford Jordan - Homages 2 (Mapleshade)
  • 1989: Masters from Different Worlds (Mapleshade) - avec Ran Blake et Julian Priester
  • 1990: Four Play (DIW) - avec Richard Davis, James Williams & Ronnie Burrage
  • 1990: Play What You Feel: Homages 1 (Mapleshade)
  • 1991: Down Through the Years: Live at Condon's New York (Milestone)

En tant que sideman[modifier | modifier le code]

Avec Paul Chambers

  • Paul Chambers Quintet (1957)

Avec Sonny Clark

  • My Conception (Three bonus tracks (tracks 7-9) sortie en 2008 CD, enregistré en December 8, 1957)
  • Sonny Clark Quintets (1958)

Avec Richard Davis

  • Epistrophy & Now's the Time (Muse, 1972)
  • Dealin' (Muse, 1973)

Avec Eric Dolphy

  • Iron Man
  • Conversations
  • Town Hall Concert (Blue Note)

Avec Art Farmer

  • Mirage (Soul Note, 1982)
  • You Make Me Smile (Soul Note, 1984)
  • Something to Live For: The Music of Billy Strayhorn (Contemporary, 1987)
  • Blame It on My Youth (Contemporary, 1988)
  • Ph.D. (Contemporary, 1989)

Avec Dizzy Gillespie

  • To Bird with Love (Telarc, 1992)

Avec Andrew Hill

  • Shades (1986)

Avec J. J. Johnson

  • J.J. Inc.

Avec Charles McPherson

  • Con Alma! (Prestige, 1965)

Avec Carmen McRae

  • Any Old Time (1986)
  • Carmen Sings Monk (1988)

Avec Charles Mingus

  • Mingus in Europe Volume I (Enja, 1964 [1980])
  • Mingus in Europe Volume II (Enja, 1964 [1980])
  • Charles Mingus Sextet with Eric Dolphy Cornell 1964
  • Astral Weeks
  • Right Now: Live at the Jazz Workshop (Fantasy, 1964)

Avec Lee Morgan

  • Here's Lee Morgan (1960)
  • Expoobident (1960)
  • Take Twelve (1962)

Avec Dizzy Reece

Avec Max Roach

  • Percussion Bitter Sweet (1961)
  • It's Time (Impulse!, 1962)
  • Speak, Brother, Speak!]] (Fantasy, 1962)

Avec Horace Silver

  • Further Explorations (Blue Note, 1958)

Avec Charles Tolliver

  • Music Inc. (Strata-East, 1971)

Avec Mal Waldron

  • What It Is (Enja, 1981)

Avec Cedar Walton

  • Spectrum (Prestige, 1968)
  • The Electric Boogaloo Song (Prestige, 1969)
  • A Night at Boomers, Vol. 1 (Muse, 1973)
  • A Night at Boomers, Vol. 2 (Muse, 1973)
  • The Pentagon (East Wind, 1976)