Cleveland Bay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cleveland Bay
{{#if:
Cleveland bay à l'attelage
Cleveland bay à l'attelage

Espèce Cheval (Equus caballus)
Région d’origine
Région Cleveland, Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Caractéristiques
Morphologie Cheval de trait léger
Taille 1,62 m à 1,70 m
Robe Toujours baie
Autre
Utilisation Attelage essentiellement

Le Cleveland Bay ou Bai de Cleveland est une race de cheval carrossier à demi-sang utilisée en Grande-Bretagne pour tirer les carrosses royaux. Il vit dans les écuries royales, près de Buckingham Palace, à Londres. À une époque, le duc d'Édimbourg a fait concourir une équipe constituée en partie de Cleveland Bay dans des courses de trot attelé. En 1962, la reine Elizabeth II acheta pour l'élevage l'un des quatre derniers étalons afin de sauver la race.

Origines[modifier | modifier le code]

Descendant des chevaux de carrosse anglais du Yorkshire dans les années 1800, cet animal nerveux tirait les voitures royales lors des cérémonies officielles. Le Cleveland Bay est né de croisements avec des chevaux anglais, le Pure race espagnole et le Barbe introduits, vers 1600, par des navires marchands en provenance d'Espagne et d'Afrique du Nord. Il est considéré comme le meilleur carrossier d'Europe.

Description[modifier | modifier le code]

Originaire du district de Cleveland, sur la côte nord-est de l'Angleterre, il est reconnaissable à sa robe, toujours baie. Il possède une petite tête noble, plutôt convexe, son encolure est généralement longue et fine. Ses épaules sont puissantes et sa poitrine est profonde. Le Cleveland Bay est doté d'un dos relativement long et solide, sa croupe est musclée. C'est un excellent sauteur grâce à ses membres robustes. Sa taille varie entre 1.62m et 1.70m. Le Cleveland Bay est un cheval, dans l'ensemble, calme, intelligent et très robuste.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Chevaux et poneys, Gallimard, coll. « Jeunesse »