Clerks : Les Employés modèles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Clerks, les employés modèles

Titre québécois Commis en folie
Titre original Clerks
Réalisation Kevin Smith
Scénario Kevin Smith
Acteurs principaux
Sociétés de production View Askew Productions
Miramax Films
Pays d’origine Drapeau : États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Sortie 1994
Durée 92 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Clerks : Les Employés modèles ou Commis en folie au Québec (Clerks) est un film américain de Kevin Smith, sorti en 1994. C'est le premier film du View Askewniverse.

Une suite, Clerks 2, est sortie en 2006.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dante Hicks et Randal Graves sont deux employés, l'un de l'épicerie Quick Stop, l'autre du magasin de location de vidéo RST Vidéos, dans la ville de Leonardo (New Jersey) (en).

. Un samedi, son patron appelle Dante pour l'obliger à venir ouvrir l'épicerie, son collègue Arthur étant malade.

La journée des deux compères sera jalonnée d'imprévus, tous plus cocasses et catastrophiques les uns que les autres.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Bande originale[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Clerks a obtenu un accueil critique favorable, avec 88 % d'avis favorables sur le site Rotten Tomatoes, basé sur 49 commentaires et une note de 7.4/10[4] et une moyenne de 70/100 sur le site Metacritic, basé sur 17 commentaires[5]. Le film est classé à 69e place des meilleures comédies, selon Time Out London[6].

Bien que tourné avec un budget dérisoire, Clerks rencontre toutefois un succès surprise en salles, notamment en récoltant plus de 700 000 dollars de recettes en l'espace de quatre semaines, tout en restant dans les vingt premiers du box-office américain[1]. Le long-métrage dépasse le million de dollars de recettes en fin d'année[7], pour finir avec 3,1 millions de dollars de recettes rien qu'aux États-Unis.

Box-office[modifier | modifier le code]

Alt=Image de la Terre Mondial : 3 894 240 dollars[7]
dont Drapeau des États-Unis États-Unis : 3 151 130 dollars[1]
Drapeau de la France France : 115 022 entrées[8]
dont Paris : 54 409 entrées [8]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

  • Kevin Smith, l'auteur, travaillait au magasin qui s'appelait Quick Stop en même temps qu'il réalisait le film. Il a tourné la majeure partie des scènes sur place mais il ne pouvait le faire que le soir quand le magasin était fermé (de 22 h 30 à 5 h 30), ce qui explique que dans le film, « quelqu'un a cassé le rideau »[9].
  • Kevin Smith a financé le film notamment grâce à la vente d'une grande partie de sa collection de comic books et en empruntant de l'argent à sa famille et ses amis[10].
  • Le script original faisait 168 pages.
  • C'est un des rares films dont la bande originale a coûté plus cher que le film lui-même.

Références dans d'autres films[modifier | modifier le code]

Dans le film suivant de Kevin Smith, Les Glandeurs, quand Brodie et T.S. vont au Dirt Mall, T. S. met une casquette avec le mot « Clerks ».

Personnages[modifier | modifier le code]

Quatre personnages de Clerks reviennent d'un film à l'autre du View Askewniverse, sans compter Clerks 2, où ces quatre personnages réapparaissent :

À noter que Jay et Silent Bob font une apparition en dehors des films du View Askewniverse, dans le film d'horreur Scream 3.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Clerks (1994) sur Box Office Mojo. Consulté le 27 juin 2010.
  2. Dates de sortie sur IMDb
  3. (en) Distinctions sur IMDb
  4. (en) Critique sur Rotten Tomatoes
  5. (en) Critique sur Metacritic
  6. (en) « 100 best comedy movies » sur Time Out London.com
  7. a et b (en) Clerks sur The-numbers.com
  8. a et b « Clerks », sur JP Box-Office (consulté le 28 août 2010).
  9. Secret de tournage sur AlloCiné
  10. (en) Anecdotes sur IMDb

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]