Claviere

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Clavières (homonymie).
Claviere
Noms
Nom italien Claviere
Nom occitan Las Clavieras
Nom piémontais Claviè ou Clavier
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Piedmont.svg Piémont 
Province Provincia di Torino-Stemma.svg Turin 
Code postal 10050
Code ISTAT 001087
Code cadastral C793
Préfixe tel. 0122
Démographie
Gentilé clavieresi
Population 212 hab. (31-12-2010[1])
Densité 106 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 56′ 00″ N 6° 45′ 00″ E / 44.93333, 6.7544° 56′ 00″ Nord 6° 45′ 00″ Est / 44.93333, 6.75  
Altitude Min. 1 760 m – Max. 1 760 m
Superficie 200 ha = 2 km2
Divers
Saint patron Maria Santissima della Visitazione
Fête patronale 2 juillet
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Piémont

Voir sur la carte administrative du Piémont
City locator 14.svg
Claviere

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Claviere

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Claviere
Liens
Site web http://www.comune.claviere.to.it/

Clavière (Claviere en italien, Claviè en piémontais, Las Clavieras en occitan) est une commune de la province de Turin dans le Piémont en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située au pied du mont Chaberton, la commune se trouve à la frontière franco-italienne, près du col de Montgenèvre. Partie intégrante du val de Suse, Claviere est l'une des stations du domaine skiable international de la Voie lactée (Via lattea) qui va de Montgenèvre à Sestrières et Oulx.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Au nom occitan d’origine s’est superposée avec le temps la variante française, Clavière qui était encore jusqu’à la fin du vingtième siècle la graphie correcte du toponyme. Celui-ci a subi des changements au cours des dernières décennies : la chute du « s » et de l’accent grave du « e » ont entraîné, d’un point de vue sémantique, la perte du pluriel et un certain rapprochement, même phonétique avec la prononciation italienne. L’étymologie n’est pas claire : elle pourrait dériver du latin clavis (clé) ou français archaïque clavière (fermeture), en tout cas la signification est liée à la position cruciale du village sur l’importante voie de communication du col de Montgenèvre, déjà connu dans l’Antiquité, où passèrent notamment Hannibal en -218 et Jules-César en -58.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1713, le traité d’Utrecht fixe la séparation entre les États du roi de France et ceux du duc de Savoie, « à la ligne de partage des eaux ». Clavière est détachée de la communauté de Val-des-Prés, à laquelle elle appartenait jusque là, et suit le destin des communauté des escartons d'Oulx, de Val Cluson et de Château-Dauphin qui deviennent piémontaises.

Cependant, jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, la route du col demeure un chemin de muletiers. Napoléon fait construire une route plus large, améliorant les communications avec les communes françaises de Montgenèvre et de Briançon, facilitant ainsi le développement commercial du village.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, Clavière est détruite lors de la bataille des Alpes en juin 1940. En 1947, avec le traité de Paris, la frontière, qui passe alors au col de Montgenèvre, est déplacée plus à l'est pour passer parmi les maisons du village. Ce n’est qu’en 1974 que cette situation prend fin et que le village est inclus en totalité au territoire italien. En 1993, avec la création de l'espace Schengen, les contrôles frontaliers disparaissent, même si les postes de douanes subsistent encore aux portes du village.

Sports[modifier | modifier le code]

Avec le développement des sports d'hiver, Clavière devient une des plus importantes stations de ski du XXe siècle. Grâce à sa tradition sportive, Clavière peut être le lieu de manifestations nationales et internationales malgré la surface réduite de la commune. Clavière accueille ainsi les Universiades de 1966, et devient un lieu d’entraînement pour le ski alpin et le ski de fond lors des Jeux olympiques de Turin en 2006.

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie est orientée uniquement sur le tourisme par la présence de stations de ski et de golfs.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
30 mai 2006 mai 2011 Franco Capra    
16 mai 2011 en cours Maurizio Ponzo    
Les données manquantes sont à compléter.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Césane, Montgenèvre (France)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.