Clavier (Iekaterinbourg)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Clavier
Image illustrative de l'article Clavier (Iekaterinbourg)
La sculpture en 2011 ; le bâtiment dans le fond est parfois surnommé la « tour »
Artiste Anatoly Viatkine
Date 2005
Type Béton
Technique Sculpture
Dimensions (L × l) 16 × 4 m
Localisation Iekaterinbourg (Russie)
Coordonnées 56° 49′ 56″ N 60° 36′ 27″ E / 56.8322, 60.607556° 49′ 56″ N 60° 36′ 27″ E / 56.8322, 60.6075  

Géolocalisation sur la carte : Russie

(Voir situation sur carte : Russie)
Clavier (Iekaterinbourg)

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Sverdlovsk

(Voir situation sur carte : Oblast de Sverdlovsk)
Clavier (Iekaterinbourg)

Clavier est une sculpture monumentale, créée par Anatoly Viatkine en 2005 à Iekaterinbourg, en Russie.

Description[modifier | modifier le code]

Une autre vue du monument, en 2011.

L'œuvre représente un clavier d'ordinateur agrandi 30 fois (la surface couverte par le monument mesure 16 m de long sur 4 m de large), chaque touche étant représentée par un bloc de béton pesant entre 100 et 500 kg[1].

La sculpture suit la disposition ЙЦУКЕН (en) des claviers russes en cyrillique. Elle comporte 104 « touches », installées sur le bas d'un petit talus dans le centre d'Iekaterinbourg, le long d'une promenade sur la rive de l'Isset.

Selon le cartel disposé à côté de la sculpture, elle se nomme « Клава » (Klava, littéralement « Clavier »). Elle est également désignée par d'autres termes, comme Памятник клавиатуре (Pamiatnik klaviatoure) ou Памятник клава (Pamiatnik klava, littéralement « Monument clavier » ou « Monument au clavier »).

Historique[modifier | modifier le code]

La sculpture est l'œuvre de l'artiste russe Anatoly Viatkine (Анатолий Вяткин en russe). Elle est installée le 5 octobre 2005[2],[3] pour le festival « la longue histoire d'Iekaterinbourg ». Niklaus Wirth, concepteur du langage Pascal, évalue la sculpture pendant sa construction et la trouve fascinante[4].

Le clavier se trouve être populaire parmi les habitants et les touristes[2]. Toutefois, l'œuvre se dégrade ; la touche Y et les touches fonction F1, F2 et F3 sont volées avant juin 2011 et la touche Windows est recouverte d'un logo Apple[5]. En juin 2011, la directrice des programmes du musée d'art contemporain de Perm se déclare intéressée par l'œuvre et propose de l'y déplacer. Cette déclaration provoque une réaction à Iekaterinbourg et la sculpture est restaurée le 17 août 2011[6].

L'œuvre est désormais indiquée par la « ligne rouge », une ligne tracée sur le sol, dans le centre d'Iekaterinbourg, qui indique les principales attractions et monuments de la ville[7].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Russian IT Pros Decide The Fate Of Keyboard Monument », publiciti.ru,‎ 25 avril 2011
  2. a et b (en) « Keyboard Monument », English Russia,‎ 9 octobre 2006
  3. (en) Jessica Patterson, « Walk the Keyboard: Russian QWERTY Keyboard Stones Monument », Design Blog,‎ 13 février 2011
  4. (ru) « Неподъемная «клава» », 1001 чудо света
  5. (ru) « Памятник клавиатуре в Екатеринбурге », LifeGlobe
  6. (ru) « Памятнику клавиатуре вернут украденные клавиши », Novi Pegion,‎ 16 août 2011
  7. (ru) « маршрут », Красная линия Екатеринбурга