Claudius Regaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Regaud.

Claudius Regaud

alt=Description de l'image Claudius Regaud.png.
Naissance 30 janvier 1870
Lyon (France)
Décès 29 décembre 1940
Couzon-au-Mont-d'Or (France)
Domicile Paris 14e
Nationalité Drapeau de France Français
Institutions Institut du radium

Signature

Signature de Claudius Regaud

Claudius Regaud, né le 30 janvier 1870 à Lyon, décédé le 29 décembre 1940 à Couzon-au-Mont-d'Or (Rhône), est un médecin et biologiste français, un des premiers radiothérapeutes, fondateur de l'Institut Curie

Carrière[modifier | modifier le code]

Le pavillon Pasteur en 2010 et le jardin Pierre-et-Marie-Curie.
  • Il est chargé de cours ou de conférence dans divers universités à l’étranger.

Œuvre scientifique[modifier | modifier le code]

En 1906, il découvre les effets nocifs des rayons X sur les testicules, et l'effet induit de stérilité. Il en déduit qu'elles pourraient aussi être utilisé contre d'autre cellules à croissance rapide, et donc les tumeurs cancéreuses[2]. Il commence à expérimenter cet effet[3].

En 1912, il obtient dans l'institut du Radium la responsabilité du laboratoire Pasteur pour l'étude des effets biologiques et médicaux de la radioactivité, alors que Marie Curie est chargée du laboratoire Curie pour les recherches en physique et chimie[4]. Il y lance un programme de lutte contre le cancer, et ses recherches pour établir les durées et doses optimales pour l'irradiation en font un pionnier du principe de fractionnement des doses en radiothérapie[5].

Hommage[modifier | modifier le code]

Décorations françaises[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. HOE : Hôpital d’Origine d’Etapes, désigne une structure d’évacuation, mobile en théorie, en dur ou pas, de taille très variable
  2. HOE : Hôpital d’Origine d’Etapes, désigne une structure d’évacuation
  3. Voir photo postée sur le site claudius-regaud.com , et Lyon médical, 1915

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]