Claudine Beccarie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Claudine Beccarie

Nom de naissance Claudine Beccarie
Surnom Carol Levis, Lise Braille, Louise Braille,
Naissance 14 juin 1945 (69 ans)
Créteil (France)
Nationalité Drapeau de la France France
Films notables Exhibition de Jean-François Davy

Claudine Beccarie, née le 14 juin 1945 à Créteil (France), est une actrice française de films érotiques et pornographiques ayant exercé de 1972 à 1978.

Biographie[modifier | modifier le code]

Claudine Beccarie obtient un CAP d'employée de bureau avant de fuguer à l'âge de quinze ans du domicile familial. Elle passe ensuite quatre années dans une maison de redressement, puis se marie en 1965 et divorce deux ans plus tard. Elle part alors pour l’Espagne où elle devient entraîneuse dans une boîte de nuit et prostituée[1]. Elle apparait alors sur les chaines de télévision espagnoles pour quelques programmes[2].

Elle revient en France en 1972 et obtient des rôles de figuration dans Le Grand Blond avec une chaussure noire[3] d'Yves Robert, L'Héritier[3] de Philippe Labro ou Le Concierge de Jean Girault. Elle apparaît également dans une vingtaine de films érotiques, Le Journal érotique d'un bûcheron (1973) de Jean-Marie Pallardy ou Le Pied (1974) de Pierre Unia.

En 1975, le réalisateur Jean-François Davy en fait la vedette du fameux Exhibition, documentaire sur la vie publique et privée d'une porno-star. Sorti le 25 juin, le film remporte un énorme succès en salle notamment grâce à une scène de masturbation qui vaudra à Claudine Beccarie la célébrité. Elle devient ainsi la première star du cinéma pornographique français, jusqu'en 1978, date à laquelle elle arrête sa carrière pour aller élever des oies en Bretagne[4] et d'être aussi une gentle-woman farmer dans le Sud sarthois.

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Cinéma X, Éditions la Musardine, sous la direction de Jacques Zimmer, 2002, p. 294.
  2. Claudine Beccarie : Bibliographie sur notrecinema.com
  3. a et b Non créditée au générique.
  4. Star du X, n° 10, mai 2009, p. 46.