Claudi Martí

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec Claude Marti, chef d'entreprise
Page d'aide sur l'homonymie Ni avec Claude Marty, auteur-compositeur
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marti.

Claudi Martí

Surnom Martí
Nom de naissance Claude Marty
Naissance 6 mars 1940 (74 ans)
Carcassonne
Activité principale chanteur, auteur-compositeur-interprète
Activités annexes instituteur, romancier, essayiste
Genre musical chanson occitane
Instruments guitare
Années actives depuis 1971
Labels Ventadorn
Site officiel claudemarti.com

Claudi Martí (Claude Marty), né le 6 mars 1940 à Carcassonne, est un chanteur, poète, romancier et essayiste occitan de langue occitane, qui a aussi été instituteur[1],[2],[3].

Martí est l'un des premiers chanteurs engagés en langue occitane. Sa popularité, née avec les évènements de Mai 68 et tout le mouvement de retour à la terre comme Gardarem lo Larzac ou l'Institut d'études occitanes, reste très vivace car il est, pour beaucoup de militants occitanistes actuels, celui qui éveilla leur conscience régionaliste.

C'est d'ailleurs lors d'un Festival off d’Avignon, qu'un autre chanteur, Mauris Sgaravizzi, fait sa rencontre et a le déclic pour la langue occitane.

Débutant seul avec sa guitare sur scène, il est accompagné depuis le début des années 1980 par Gérard Pansanel à la guitare, Pierre Peyras à la contrebasse, Patrice Héral aux percussions, et des invités comme Michel Marre à la trompette et Lionel Suarez à l'accordéon.


Il vit dans les Corbières.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1969 : Occitania ! (Ventadorn)
  • 1971 : Lengadoc roge, 45T (Ventadorn)
  • 1972 : Martí (Ventadorn)
  • 1972 : Montségur ! (Ventadorn)
  • 1973 : Un païs que vol viure (Le Chant du Monde)
  • 1974 : L'ome esper (Ventadorn)
  • 1975 : L'an 01 (Revolum)
  • 1976 : L'agonie du Languedoc, Collection Reflexe: Stationen Europaischer Musik, Studio Der Frühen Musik (EMI)
  • 1976 : Lo camin del solelh (Ventadorn)
  • 1980 : Monta-vida (Ventadorn)
  • 1992 : Et pourtant elle tourne… (Revolum)
  • 2002 : El jinete (Nord Sud Music)
  • 2006 : Ço Milhor de Martí (Nord Sud Music)
  • 2008 : Tolosa (Al Sùr)
  • 2010 : Brassens en Oc

Musiques de films[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • Homme d'Oc, 1974, Stock
  • Claude Marti, poésies et chansons, par Roland Pécout, 1974, Seghers
  • Caminarem[4], 1978, Robert Laffont
  • Les Petites Espagnes[4], 1984, Grasset
  • Ombres et Lumière, 1998, Loubatières
  • Carcassonne, avec Jean Camberoque, 1998, Loubatières
  • Corbières au cœur, photographies de Raymond Roig, 1998, Loubatières
  • Trencavel (illustrations de Jean-Claude Pertuzé), 1999, Loubatières
  • Carcassonne au cœur, 1999, Loubatières
  • Minervois au cœur, photographies de Patrice Cartier, 2002, Loubatières
  • L'Olivier ou La résurrection de l'éternel, illustrations de Pierre François, 2003, Loubatières
  • Terres Cathares (chemin faisant), illustrations de Paul Moscovino, 2007, Études & Communication Éditions
  • Je t'écris de Carcassonne (1905-1914), en collaboration avec Patrice Cartier, 2011, Éditions du Mont

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Yves Rouquette, La nouvelle chanson occitane, Toulouse, Privat, 1972
  2. Frederic Bard, Jan-Maria Carlotti, Antologia de la nòva cançon occitana, Edisud, 1982, ISBN 2857441304
  3. Valérie Mazerolle, La chanson occitane, 1965-1997, Presses Universitaires de Bordeaux, 2009, ISBN 9782867814464
  4. a et b En collaboration avec Jean-Pierre Chabrol

Lien externe[modifier | modifier le code]