Claude Tedguy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Claude Tedguy

Claude Tedguy, (ou Claude Tedgui), né Benchetrith en 1937 à Oran, est philosophe, psychanalyste, professeur d'université et écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Claude Tedguy

Connu à la Société des auteurs et compositeurs dramatiques(SACD, Paris) sous le nom de Claude B. Tedguy, Claude Tedgui est né à Oran en Algérie, le 25 septembre 1937. Fils d'un ouvrier armurier espagnol républicain, adhère dans sa prime jeunesse au Parti communiste, engagement politique précoce, par « fidélité à la mémoire de son père » qu'il perd des suites de la guerre, alors qu'il n'a que quatre ans.

En 1952, à l'âge de dix sept ans, il rencontre Jacques Lacan à Paris. Il parlera plus tard dans ses conférences de « L'immense culture et de l'esprit subversif aigu qui sont les attraits indéniables de cet homme contesté et entouré d'une cour... », sur laquelle il ironise souvent et dont il se détourne dès les premiers jours.

Il quitte le Parti Communiste en 1959. Il effectue son Service militaire en Algérie : ce qu'il appellera plus tard dans ses conférences, sa déchirure, dure trois années. Il est démobilisé en 1962. Après ces années de guerre en Algérie en tant qu'appelé, il a reçu certaines distinctions militaires dont il ne fait jamais mention et entre autres, la Reconnaissance de la Nation (signée par Mme Alliot-Marie Carte d'ancien combattant no 91864)...

Il part alors aux États-Unis et au Québec où il fait carrière durant une quarantaine d'années. Les évènements d'Octobre 1970 au Québec, alors qu'il enseigne à l'Université Laval à Québec[1].) font de Tedgui le seul intellectuel emprisonné et torturé à la prison d'Orsainville (quartier de haute sécurité, « QHS ») et libéré « sans qu'aucune accusation ne soit retenue contre lui » (comme disent les communiqués officiels... Journal de Montréal ; Journal de Québec le 30 octobre 1970 ; Le Soleil de Québec le 28 octobre 1970).

Il ouvre ensuite des cliniques externes gratuites de psychanalyse (Dimanche matin le 17 février 1985). Et il assure à l'UQAM (Université du Québec à Montréal) un cours de pédagogie et de littérature enfantine (à partir de 1982).

  • Ancien Professeur des Universités
  • Il est animateur et Président de l’Université libre des lettres, des sciences et des arts. L'ULSA
  • Président des Universités Libres de France.
  • Directeur des Enseignements de l'institut International de Psychanalyse.

Formation[modifier | modifier le code]

  • Etudes secondaires au Lycée Lamoricière à Oran et au Lycée Bugeaud à Alger.
  • Doctorat de lettres classiques.
  • Doctorat de philosophie ;
  • Ph.D de Psycho-clinique (USA)

Œuvres[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bastion, (Prière d'insérer), publié aux Editions de la Francité en 2005. Il reprend les interventions de Claude Tedgui avec Marc Ferro le 30 septembre 2004 et avec Alain Finkielkraut le 21 octobre 2005 et les interventions pour les articles "coincés", "comme si" et "pourquoi pas?" à l'Université BERKELEY et COLUMBIA aux USA.
  • L'avenir des Rêves. Comprendre et utiliser vos rêves, Ed. Quebecor, 1986, (ISBN 2-87189-502-3).
  • Le Suicide ou l'illusion d'une fin, Les grandes interrogations, Ed. Concraid. (ISBN 2-87189-501-5)
  • Au Diable Oedipe ou l'Amour Interdit. Une mise au point de l'inceste dans la société contemporaine, Éditions de la Francité, (ISBN 2-9801341-0-4)
  • Le Complexe des copains, Une redéfinition des relations parents/enfants, Les Éditions de l'époque, Montréal (ISBN 2-8930-1111-X).
  • Au gré des mots... Philosopher, Éditions de la Francité, Montréal (ISBN 2-920645-04-8)
  • Leçons de Psychanalyse. Coffret de 5 DVD plus 1 CDRom, édité par l'ULSA.
  • La peur et l'Espoir édité par l'Institut de psychanalyse et CKVL85 Montréal 1982.

Citations sur Tedguy[modifier | modifier le code]

  • Pierre H. Savignac (Préface de Allumer des Soleils) : «  ... Solitaire étincelant, paradoxalement toujours entouré, Tedgui est aussi un éducateur et un maître à penser. En effet, pâtre-mage des deux versants de l'esprit : conscient et inconscient, il est avant tout un psychanalyste qui s'est donné pour mission de faire descendre enfin la psychanalyse dans la rue... » (Montréal Le 16 avril 1989).
  • La Libre Belgique : « ... Je ne crois pas avoir lu sur le thème du suicide un ouvrage aussi humain ni aussi bien documenté sur le plan psychologique. Tedgui insiste fortement sur la nécessité de démystifier la psychanalyse et de mettre l'aide psychologique à la portée de tous, sans distinction de culture et de fortune (rare d'entendre cela). Cet état d'esprit ouvert et humble donne à l'écriture de Claude Tedgui, une humanité rare, contrairement aux ouvrages spécialisés souvent trop hermétiques... » (Claire Kebers Le 26 février 1988).
  • LE VIF L'EXPRESS : « ... Si on s'en rapporte à la volonté de vulgarisation qui transparait de ses livres sur le Suicide et le Complexe d'Oedipe, " Un dénommé Sigi " qui a l'ambition de redresser l'image austère du père de la spychanalyse, devrait faire un tabac auprès des foules... » (Du Divan à la Caméra : Septembre 1990).
  • Le Patriote : « ... Tedgui n'est pas homme à renoncer. Aussi, revendique t-il pour chacun un droit inaliénable au bonheur... » (Pierre Chaillan. Critique de Psychanalyse... Le Bonheur en Prime ?).(Avril 2007).
  • Psychologies : ... Tedgui l'affirme après Lacan, mais d'une autre manière : « Il n'y a pas d'enfants à problèmes, mais des parents à problèmes... » (Octobre 1991).
  • Nice-Matin : « ... J'attendrai qu'elle revienne est un hymne à l'Amour Universel... »

Poésie[modifier | modifier le code]

  • En un jardin sauvage, Bcd, Paris, 1972.
  • Allumer des soleils, Éditions de la Francité, 1987 (Illustrations d'André Servais).
  • Je n'ai raison que celle d'aimer, Éditions de la Francité, Montréal, 2005. (Illustré par l'auteur).

Tous préfacés par Pierre Savignac, critique littéraire et ethnologue. (Ancien Vice-Président à la Recherche de l'UQAM).

Romans[modifier | modifier le code]

  • J'attendrai qu'elle revienne, Éditions de la Francité, 2008, (ISBN 2929645-01-3[à vérifier : isbn invalide])
  • La maison sur la mer, Éditions de la Francité, 2009.

Animation[modifier | modifier le code]

  • Tirés de la série Hutchi le petit Prince Orphelin qu'il a coproduite, de 39 épisodes diffusés à partir de 1977 sur TF1 et produite par O.F.I.P. inc, Canada :
    • La Naissance de Hutchi Ed. GP Rouge et Or, (ISBN 2 261-00746-9) en 1980
    • La Chanson de Hutchi Ed. GP Rouge et Or, ISBN/2 261-00745-0 en 1980
    • 39 épisodes de Hutchi le Petit Prince Orphelin en bandes dessinées et diffusés par Télé-Guide en 1981. (copyright : OFIP inc, 1977).
  • Série de trente neuf épisodes de Démétan, la Petite Grenouille., qu'il a coproduite, diffusés à partir de 1981 sur FR3 et produite par O.F.I.P. inc, Canada.

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Bonjour Docteur Freud. Théâtre St Exupéry de Menton. Théâtre populaire. A l'occasion du 150 ème anniversaire de Freud.

Télévision[modifier | modifier le code]

  • Continuité : Un dénommé Sigi, 1995.
  • Production et animation de : " Présence des rêves " (Vidéotron Montréal 1986).
  • Interviews : ORTF (avec Jean Pierre Enkiri en Décembre 1970, sur les évènements d'Octobre 1970 au Québec).
  • Différentes entrevues au Québec sur le Canal 5, le Canal 10 et Radio Canada et notamment émission de Claude Jasmin (Lire), en 1987.

Presse[modifier | modifier le code]

Plusieurs articles dans la presse spécialisée.

  • Psychologies L'harmonie du corps et de l'esprit. Ce que nous sentons, ce que nous imaginons, nos enfants en sont imprégnés - Alors, ce que nous disons.... (Octobre 1990)
  • La Libre Belgique Le suicide, illusion d'une fin, 26 février 1988, n° 57.
  • Le Vif. L'Express Du Divan à la Caméra. (1989)
  • Nice Matin Université " libre " : apprendre à désapprendre, Août 2005... Bonjour Dr Freud : lecture et dramaturge, Avril 2007...
  • Dimanche-Matin Des psychanalystes ouvrent une clinique externe pour défavorisés, février 1985.
  • Le Journal de Monréal Comprendre et utiliser vos rêves, janvier 1987

Radio[modifier | modifier le code]

  • Une centaine d'émissions en direct au Québec avec Claude Poirier. (De 1982 à 1984) au micro de CKVL 85.
  • A la RTBF : une semaine entière consacrée à sa production poétique au micro de Jack Bourrelet. (1989)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Liste des victimes de la Loi des mesures de guerre - Octobre 1970 sur vigile.net