Claude Piegts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Claude Piegts, né le 1er janvier 1934 à Castiglione l'actuelle Bou Ismaïl en Algérie et fusillé le 7 juin 1962 au fort du Trou-d'Enfer (Marly-le-Roi, Seine-et-Oise) est un Français pied-noir. Engagé dans les commandos Delta de l’Organisation armée secrète (OAS) dirigés par Roger Degueldre, il est reconnu coupable d'avoir préparé et participé à l'assassinat du commissaire d'Alger Roger Gavoury, ce qui lui vaudra d'être condamné à mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Agent d'assurances à Alger, Claude Piegts s'engage dans les commandos Delta de l'OAS sous les ordres du lieutenant Roger Degueldre pendant la guerre d'Algérie. Il est jugé avec Albert Dovecar pour l’assassinat du commissaire central d’Alger, Roger Gavoury, le 31 mai 1961. Reconnu coupable, il est condamné à mort, et à ce titre, est fusillé à Marly-le-Roi le 7 juin 1962 en même temps que Albert Dovecar[1]. Pourtant les déclarations au tribunal militaire du chef des commandos Deltas, le lieutenant Roger Degueldre l'innocentaient, assurant que Claude Piegts n'avait absolument pas participé à cet assassinat[réf. nécessaire].

Claude Piegts repose dans le cimetière du Touvet en Isère (France).

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Récit de l'exécution de Dovecar et Piegts

Article connexe[modifier | modifier le code]