Claude Patry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Claude Patry
Fonctions
Député de Jonquière—Alma
à la Chambre des communes du Canada
En fonction depuis le 2 mai 2011
Élection 2 mai 2011
Prédécesseur Jean-Pierre Blackburn
Biographie
Date de naissance 10 janvier 1953
Lieu de naissance Arvida, Québec
Nationalité Canadienne
Parti politique Bloc québécois
ex-NPD
Profession syndicaliste

Claude Patry (né le 10 janvier 1953 à Arvida) est un syndicaliste et un homme politique québécois. Il est le député de la circonscription de Jonquière—Alma à la Chambre des communes du Canada depuis l'élection fédérale canadienne de 2011[1]

Biographie[modifier | modifier le code]

Claude Patry a été soudeur chez Alcan avant de devenir président du Syndicat national des employés de l'aluminium d'Arvida[2],[3], le syndicat représentant les travailleurs de Rio Tinto Alcan de l'usine d'Arvida, rattaché à la Fédération des travailleurs du Québec.

Lors de l'élection fédérale canadienne de 2011, il est élu sous l'étiquette du Nouveau Parti démocratique comme député de la circonscription de Jonquière—Alma à la Chambre des communes du Canada. Il a ravi la circonscription du député conservateur Jean-Pierre Blackburn, alors ministre des anciens combattants du Canada. Le 26 mai 2011, il est nommé porte-parole de l'opposition officielle du Canada pour l'assurance emploi[4].

Il passe au Bloc québécois le 28 février 2013, en raison de divergences sur la question de la reconnaissance éventuelle d'un référendum sur la souveraineté du Québec[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Claude Patry — Fiche de parlementaire, Parlement du Canada
  2. André Deschênes, « L'ex-syndicaliste Claude Patry confirmé candidat NPD », Le Courrier du Saguenay, 3 mars 2011
  3. Dave Ainsley, « Claude Patry représentera le NPD », Le Quotidien, Saguenay,‎ 3 mars 2011 (lire en ligne)
  4. Cabinet fantôme, sur le site du NPD
  5. La Presse canadienne, « Claude Patry du NPD passe au Bloc québécois », Métro,‎ 28 février 2013 (lire en ligne)