Claude Lucien Bergery

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Claude Lucien Bergery, né le 1er août 1787 à Orléans (Loiret) et mort le 18 avril 1863 à Tincry, est un économiste français du XIXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un aubergiste, polytechnicien (X 1806), il participa aux campagnes de l'Empire et fut décoré par Napoléon. Démissionnaire, il enseigna les sciences appliquées à l'École royale d'artillerie de Metz. Avec Jean-Victor Poncelet, il créa des cours à destination des ouvriers et artisans de la ville, considérant que « l'ouvrier est à mes yeux aussi capable que tout autre de puiser dans les diverses parties du vaste trésor des connaissances humaines… J'espère donc bien qu'un jour il aura part entière à la vie intellectuelle et qu'il trouvera dans les ressources, dans la sagesse de son esprit, les moyens d'assurer son bien-être. Alors cesseront les convulsions sociales, parce qu'il y aura liberté sage : les ouvriers et les maîtres, les pauvres et les riches seront à peu près égaux en savoir et en moralité… »

On lui doit également une encyclopédie populaire, qui fut souvent rééditée.

Il fut élu correspondant de la section de morale de l'Académie des sciences morales et politiques le 25 janvier 1834.

Il devint le maire de Tincry en 1848, où il fit accomplir d'importants travaux et fit ouvrir une école primaire spéciale pour les filles en 1857.

Il fut fait officier de la Légion d'honneur en 1847 lors de sa retraite.