Claude Helffer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Claude Helffer (né le 18 juin 1922 à Paris et mort le 27 octobre 2004 à Paris) était un pianiste français particulièrement connu pour ses interprétations de la musique du XXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Paris, il entama ses études musicales à l'âge de cinq ans et à partir de 10 ans jusqu'au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale il prit des cours avec Robert Casadesus. Durant la guerre, il devint élève de l'École polytechnique (X1942) et se battit dans la Résistance française (dans le Maquis du Vercors). Après la guerre, il étudia la théorie musicale et la composition avec René Leibowitz. Il fit ses débuts en tant que concertiste à Paris en 1948 et, à partir de 1954, se produisit régulièrement au sein des concerts du Domaine musical en compagnie de Pierre Boulez.

Claude Helffer créa de nombreuses œuvres et fut dédicataire d'une importante série de pièces parmi lesquelles Erikhthon (Iannis Xenakis, 1974), Concerto (André Boucourechliev, 1975), Stances (Betsy Jolas, 1978), Concerto nº 1 (Luis de Pablo, 1980), Envoi (Gilles Tremblay, 1982), et Modifications (Michael Jarrell, 1983). Il collabora régulièrement avec des chefs d'orchestre tels que Boulez, Bour, Gielen, Leibowitz, Maderna, Marriner, Martinon, Van Otterloo, Prêtre et Scherchen.

Sa discographie comprend l'intégrale de la musique pour piano d'Arnold Schönberg (Grand Prix du Disque), Claude Debussy et Maurice Ravel ainsi que les trois Sonates de Boulez, celles de Berg et de Barraqué.

Claude Helffer n'a jamais fait partie d'aucune institution officielle d'enseignement, mais a cependant généreusement dispensé son savoir auprès de nombreux étudiants, en particulier lors des sessions de l'Académie d'été de Salzbourg (entre 1985 et 1998) et à l'Académie musicale de Villecroze.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Iannis Xenakis, Œuvres de musique de chambre 1955-1990 avec le Quatuor Arditti, Montaigne, 2000
  • Arnold Schönberg, Intégrale de l'œuvre pour piano, Harmonia Mundi, 1993
  • Pierre Boulez, Sonates pour piano, Astrée, 1993
  • Maurice Ravel, intégrale, Harmonia Mundi
  • Béla Bartók, Mikrokosmos, Harmonia Mundi, 1992

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]